Prévoyance des cadres

Des plans de prévoyance modernes pour les cadres

De nombreuses entreprises n'offrent pas à leurs cadres de plans de prévoyance flexibles. Avec une solution moderne, les cadres peuvent économiser des impôts et avoir leur mot à dire sur la façon dont leur avoir de caisse de pension est investi.

Nicolas Wiedmer

Spécialiste clients d'entreprises

Les collaborateurs ayant des revenus plus élevés veulent souvent verser le plus d'argent possible dans leur caisse de pension. Ce faisant, ils économisent des impôts et améliorent leur prévoyance vieillesse. C'est la raison pour laquelle la plupart des entreprises ont mis en place un plan de prévoyance pour leurs cadres supérieurs. Cependant, beaucoup de ces plans de prévoyance n'exploitent pas les possibilités autorisées par la loi.

Utiliser la flexibilité des primes d'épargne

Les primes d'épargne annuelles peuvent atteindre 25% du salaire annuel assuré jusqu'à un maximum de 860'400 francs (à partir de 2022). Une entreprise peut également proposer jusqu'à trois plans de prévoyance avec des cotisations d'épargne différentes pour chaque catégorie de collaborateurs. Cela signifie que les cadres peuvent décider eux-mêmes s'ils souhaitent verser 15, 20 ou 25% de leur salaire assuré à la caisse de pension, par exemple. Les cotisations de l'employeur doivent être les mêmes dans les trois plans.

Un exemple montre le potentiel d'optimisation. Un chef d'entreprise de 55 ans gagne 280'000 francs par an. Le plan de prévoynace actuel assure le salaire annuel coordonné, la part d'épargne est de 19%.

Un potentiel d'achat plus élevé

La partie du salaire comprise entre 25'095 (déduction de coordination) et 129'060 francs est assurée comme auparavant, c'est-à-dire que la partie épargne reste à 19 pour cent. Pour la partie du salaire supérieure à 129'060 francs, la prime d'épargne sera augmentée jusqu'au maximum légal de 25%. En conséquence, les contributions annuelles à l'épargne du directeur général passeront de 48'432 à 57'553 francs par an. Les primes d'épargne supplémentaires réduisent son revenu imposable, et l'augmentation des prestations de prévoyance augmente également ses possibilités de rachats volontaires. Le directeur peut désormais verser 719'000 francs supplémentaires dans la caisse de pension et déduire ce montant de son revenu imposable.

Optimisation du potentiel de rachat

Exemple: un directeur général, 55 ans, salaire AVS de 280'000 francs par an

Les assurés déterminent eux-mêmes leur stratégie de placement

Les cadres supérieurs d'une entreprise ont souvent beaucoup d'argent dans leur caisse de pension. Toutefois, ils ne peuvent pas avoir leur mot à dire sur la manière dont cet argent est investi, même si la loi prévoit cette possibilité depuis 2006. Les stratégies de placement individuelles sont autorisées pour les cotisations d'épargne sur les composantes du salaire supérieures à 129'060 francs. En contrepartie, les assurés supportent eux-mêmes le risque de pertes.

Avantages d'un plan de prévoyance attrayant

Un plan de prévoyance attrayant pour les cadres est intéressant non seulement pour les collaborateurs, mais également pour l'employeur. Il aide l'entreprise à conserver à long terme des cadres qualifiés. L'optimisation du plan de prévoyance n'entraîne pas nécessairement des coûts plus élevés pour l'employeur.

Prenez contact avec nous. Nous vérifierons si le plan de prévoyance de votre entreprise est toujours à jour et vous indiquerons où il peut être optimisé.