Retraite

Rente AVS: les 10 questions essentielles

Ce que doivent savoir les futurs retraités sur l’AVS: montant de la rente AVS, anticipation et ajournement de la rente, cotisations AVS en cas de retraite anticipée ou exercice d’une activité lucrative à la retraite, etc.

Julien Favre
Expert en retraite
Mis à jour le
15 février 2024

1. Quand pourrai-je percevoir ma rente de vieillesse AVS?

Les hommes atteignent l’âge ordinaire de la retraite, appelé âge de référence, à 65 ans. Pour les femmes nées en 1960, l’âge de référence qui s’applique cette année est encore 64 ans. À partir de 2025, dans le cadre de la réforme AVS, l’âge de la retraite pour les femmes sera progressivement relevé à 65 ans – il augmentera de trois mois par an.

Ainsi, les femmes nées en 1961 partiront à la retraite à 64 ans et trois mois. Celles nées en 1962 devront travailler six mois de plus, celles nées en 1963 neuf mois de plus. À compter de 2028, l’âge de référence pour les femmes nées en 1964 ou plus tard sera de 65 ans.  

Perception flexible de la rente AVS

Les hommes et les femmes peuvent percevoir leur rente AVS jusqu’à deux ans avant l’âge de référence, ou bien en reporter la perception jusqu’à cinq ans après l’âge de référence. Une anticipation entraîne une réduction à vie de la rente, tandis qu’un ajournement entraîne une augmentation de la rente.

Fiche technique

Réforme de l’AVS: ce qui change pour votre retraite

Cette fiche technique explique les effets de la réforme sur les rentes, et ce qui change si l’on ajourne ou anticipe sa retraite.

Depuis cette année, il est aussi possible d’anticiper ou d’ajourner une partie seulement de la rente de vieillesse au lieu de l’intégralité. La rente peut être perçue en un maximum de trois fois entre l’âge de 63 ans et de 70 ans. Exemple: perception de 20% de la rente à partir de 63 ans, de 30% supplémentaires à partir de 65 ans et des 50% restants à partir de 67 ans. Cela doit faciliter la possibilité de prendre une retraite partielle.

Des règles spéciales s’appliquent pour les femmes nées entre 1961 et 1969. Elles peuvent anticiper leur rente dès l’âge de 62 ans (plus d’informations à ce sujet dans la suite de l’article).

Sans demande active, pas de rente

La rente AVS ne vous est pas versée automatiquement dès que vous atteignez l’âge de référence. Vous devez demander le versement de la rente à la caisse de compensation AVS compétente, de préférence six mois avant votre départ à la retraite pour vous assurer que la première rente sera versée à temps.

En règle générale, la caisse de compensation compétente est la dernière auprès de laquelle vous avez versé vos cotisations. Si votre conjoint perçoit déjà une rente, vous devez faire la demande de rente auprès de la caisse de compensation qui lui verse sa rente.

2. Quel sera le montant de ma rente AVS?

En 2024, la rente individuelle maximale se chiffre à 2'450 francs par mois, soit 29'400 francs par an. Cette rente maximale est versée aux assurés qui ont toujours rempli leur obligation de cotiser à l’AVS entre le 1er janvier de l’année durant laquelle ils ont eu 21 ans et l’âge de référence, et qui touchent un revenu moyen déterminant d’au moins 88'200 francs (cf. tableau). Les retraités dont le revenu annuel moyen est inférieur ou égal à 14'700 francs et qui ne présentent pas de lacunes de cotisation touchent la rente minimale de 1'225 francs par mois.

Fiche technique

AVS et retraite: les éléments à connaître

L’AVS est régie par des règles et des directives particulièrement complexes. Cette fiche technique vous en explique les principaux aspects.

Le revenu annuel moyen se compose des éléments suivants: le revenu provenant de l’activité lucrative, les bonifications pour tâches éducatives et les bonifications pour tâches d’assistance pour la prise en charge de parents proches.

Le calcul étant complexe, il est recommandé de demander à l’AVS de calculer votre rente provisoire. 

Pour les personnes âgées de 40 ans et plus, le calcul anticipé de la rente est gratuit tous les cinq ans. Vous trouverez ici le formulaire de demande correspondant. Vous pouvez également utiliser le calculateur en ligne gratuit de l’AVS pour obtenir une estimation de votre rente sans engagement de votre part.

3. Quel est le montant maximal de la rente des couples mariés?

Les couples vivant en concubinage peuvent cumuler jusqu’à 4'900 francs de rente AVS par mois si les deux concubins ont droit à la rente maximale. En revanche, les rentes AVS des couples mariés sont plafonnées: un couple marié perçoit au maximum 150% de la rente maximale pour célibataires, soit au maximum 3'675 francs par mois. Si la somme des deux rentes individuelles dépasse le montant maximal, les rentes sont réduites proportionnellement.

La rente du conjoint qui part à la retraite en premier est calculée sur la base de son propre revenu annuel moyen et des bonifications. Lors du départ à la retraite du second conjoint, les revenus réalisés pendant les années de mariage sont partagés et attribués pour moitié à chacun. Comme les revenus de l’activité lucrative sont souvent inégalement répartis entre hommes et femmes, de nombreux retraités touchent la rente individuelle maximale jusqu’à la retraite de leur épouse.

 En revanche, les retraitées ne perçoivent souvent que la rente minimale jusqu’à la retraite de leur époux. Les couples mariés qui ne touchent pas encore de rente AVS et qui divorcent doivent  déposer une demande de partage des revenus, dans la mesure du possible, immédiatement après le divorce.

4. Quelles règles spécifiques s’appliquent aux femmes nées entre 1961 et 1969?

Dans le cadre de la réforme AVS, la Confédération a défini une génération transitoire. Celle-ci bénéficie de mesures qui compensent l’augmentation de l’âge de la retraite. En font partie les femmes nées entre 1961 et 1969. Ces dernières ont deux options: soit elles repoussent leur âge de départ à la retraite et reçoivent en contrepartie un supplément de rente AVS à vie, soit elles perçoivent leur rente AVS plus tôt et profite d’une réduction moins importante de la rente.

Option Supplément de rente

Le montant du supplément dépend de l’année de naissance et du revenu annuel moyen déterminant. Le supplément maximal de 160 francs par mois est versé aux femmes nées en 1964 ou 1965 dont le revenu moyen est faible (inférieur ou égal à 58'800 francs). Il s’agit des premières cohortes pour qui s’applique l’âge de référence de 65 ans, donc qui doivent travailler une année complète de plus. 

Pour un revenu annuel un peu plus élevé s’élevant par exemple à 65'000 francs, le supplément est de 100 francs pour ces deux cohortes. À partir d’un revenu annuel de 73'501 francs, il est de 50 francs. À titre de comparaison, une femme née en 1961 ayant un revenu moyen de plus de 73'500 francs a droit à un supplément de seulement 13 francs par mois. Cela s’explique par le fait qu’elle ne doit travailler que trois mois de plus qu’avant et dispose d’un revenu relativement élevé.  

Fiche technique

Réforme de l’AVS: ce que les femmes doivent savoir

Quelles sont les conséquences de la réforme pour les femmes et à quelle rente peuvent-elles prétendre une fois à la retraite?

Pour un revenu annuel un peu plus élevé s’élevant par exemple à 65'000 francs, le supplément est de 100 francs pour ces deux cohortes. À partir d’un revenu annuel de 73'501 francs, il est de 50 francs. À titre de comparaison, une femme née en 1961 ayant un revenu moyen de plus de 73'500 francs a droit à un supplément de seulement 13 francs par mois. Cela s’explique par le fait qu’elle ne doit travailler que trois mois de plus qu’avant et dispose d’un revenu relativement élevé.

Le supplément n’est pas soumis au plafonnement de la rente AVS qui s’applique normalement aux couples mariés et peut venir s’ajouter à la rente maximale. 

Option Anticipation de la rente

Les femmes de la génération transitoire peuvent également refuser l’augmentation de l’âge de la retraite et opter pour une retraite anticipée. Pour elles, une anticipation est possible dès l’âge de 62 ans. Par ailleurs, en cas d’anticipation, leur rente est moins réduite qu’elle l’est en temps normal. Exemple: une femme née en 1962 atteint désormais l’âge ordinaire de la retraite à 64 ans et six mois.Elle doit donc travailler six mois de plus qu’avant la réforme AVS. Si elle prend quand même sa retraite à l’âge de 64 ans, et si son revenu annuel moyen s’élève à plus de 73’500 francs, la réduction de sa rente, due à l’anticipation de six mois, n’est que de 1,8% (au lieu des 3,4% normalement). Si son revenu moyen est égal ou inférieur à 58'800 francs par an, sa rente n’est pas réduite du tout dans le cas d’une anticipation de maximum un an. 

Important: les taux de réduction avantageux ne s’appliquent qu’à partir du 1er janvier 2025.

Sur le site Internet de l’Office fédéral des assurances sociales (sous "Calculs personnalisés"), les femmes concernées peuvent calculer le montant de leur supplément de rente et les taux de réduction qui s’appliquent à elles en cas d’anticipation de la rente.

5. Que se passe-t-il si j’ai des lacunes de cotisation?

Des lacunes de cotisation surviennent lorsque l’on n’a pas versé de cotisations AVS chaque année entre le 1er janvier de l’année durant laquelle on a eu 21 ans et l’âge de référence – par exemple si l’on n’a pas toujours travaillé en Suisse ou que l’on n’a pas versé au moins la cotisation AVS minimale durant ses années d’étude.

L’obligation de cotiser du conjoint non actif est considérée comme remplie pour les années durant lesquelles le conjoint actif a versé au moins le double de la cotisation minimale.

Chaque année de cotisation manquante donne lieu à une diminution de la rente de 1/44. Cela équivaut à environ 2,3%.

Les cotisations manquantes peuvent être versées a posteriori dans un délai de cinq ans seulement. Passé ce délai, une réduction de la rente n’est pas forcément à craindre. Si l’on a déjà versé des cotisations AVS avant le début de l’obligation de cotiser (donc entre ses 18 et ses 20 ans), la caisse de compensation comble les lacunes éventuelles avec ces “années de jeunesse”. Depuis cette année, il est également possible de combler ses lacunes de cotisation en continuant à travailler après 65 ans. Mais cela ne peut se faire qu’à certaines conditions, qui sont décrites en détail dans un mémento du Centre d’information AVS/AI.

6. Un retrait anticipé de la rente AVS en vaut-il la peine?

La rente AVS peut être perçue au plus tôt deux années avant l’âge ordinaire de la retraite (âge de référence). Une année d’anticipation entraîne par exemple une réduction à vie de la rente de 6,8%. Si l’on perçoit sa rente deux années plus tôt, celle-ci est réduite de 13,6%. Il est également possible de ne percevoir qu’une partie de la rente AVS (entre 20 et 80%) et d’ajourner le reste. Les femmes nées entre 1961 et 1969 (génération transitoire) peuvent encore percevoir leur rente dès l’âge de 62 ans et profitent de taux de réduction de la rente avantageux.

Savoir si une perception anticipée de la rente AVS est judicieuse sur le plan financier dépend en premier lieu de l’espérance de vie. Supposons qu’un homme célibataire prenne une retraite anticipée à 63 ans. Sa rente est alors réduite de 13,6%. S’il a droit à la rente maximale, il touche chaque année seulement 25'400 francs au lieu de 29'400 francs.

Le retrait anticipé est avantageux si le retraité décède relativement tôt, c’est-à-dire dès 70 ans. Jusqu’à son décès, il percevra dans ce cas des rentes AVS d’un montant total de 177'800 francs. S’il touche sa rente ordinaire à partir de 65 ans, la rente totale ne s’élèvera qu’à 147'000 francs (voir tableau) jusqu’à ce moment-là.
 

Un point de bascule se produit vers 78 ans: à compter de cet âge, la somme de toutes les rentes AVS est plus élevée si la rente n’a été versée qu’à partir de 65 ans. L’espérance de vie d’un homme de 65 ans se situe aujourd’hui autour de 85 ans. Pour les femmes, il est d’environ 88 ans. Le versement anticipé s’avère donc une option intéressante surtout pour les retraités dont l’espérance de vie est très inférieure à la moyenne.

Fiche technique

Retraite anticipée: quelles sont vos options?

Une retraite anticipée est souvent impossible par manque de moyens financiers. Cette fiche technique explique les mesures clés pour la financer.

La situation est différente pour les femmes de la génération transitoire, car leurs rentes sont moins réduites en cas d’anticipation. Si par exemple une femme née entre 1961 et 1969 part à la retraite un an avant son âge de référence, sa rente AVS est réduite, en fonction de son revenu moyen, de seulement 3,5%, de seulement 2,5%, ou bien elle n’est pas réduite du tout.

Normalement, la rente est réduite de 6,8% pour une anticipation d’un an. En contrepartie, cette femme doit renoncer au supplément de rente qui lui serait accordé si elle partait à la retraite au moment d’avoir atteint l’âge de référence.

Conseil: la décision d’anticiper la rente AVS ne doit pas se fonder uniquement sur l’âge que vous pensez atteindre. D’autres aspects doivent aussi être pris en compte, tels que le revenu, la fortune et les impôts. Les économies personnelles telles que le troisième pilier, les avoirs sur des comptes d’épargne ou des titres liquides sont souvent le meilleur moyen pour combler la lacune de revenu en cas de retraite anticipée. Il est possible de se faire verser l’avoir du pilier 3a à partir de 60 ans.

7. Dois-je continuer de cotiser à l’AVS même si je prends une retraite anticipée?

L’obligation de cotiser à l’AVS cesse à l’âge de référence. Par conséquent, celles et ceux qui prennent une retraite anticipée doivent continuer à cotiser chaque année jusqu’à l’âge de référence, tout comme les autres personnes n’exerçant pas d’activité lucrative.

Pour calculer les cotisations, le revenu annuel sous forme de rentes est multiplié par 20 et additionné à la fortune nette. Si la somme ainsi obtenue est inférieure à 340'000 francs, c’est la cotisation minimale, soit 514 francs par an, qui est due. La cotisation maximale s’élève à 25'700 francs par an; elle est exigible dès lors que la somme de la fortune et du revenu acquis sous forme de rente multipliée par 20 se monte à 8'740'000 francs. Dans le cas de personnes mariées qui n’exercent pas d’activité lucrative, le calcul se base sur la moitié de la fortune et du revenu acquis sous forme de rente du couple.
 

Si vous prenez une retraite anticipée, vous devez vous annoncer comme personne sans activité lucrative auprès de l’agence AVS compétente. Dans le cas contraire, vous risquez de présenter une lacune de cotisations qui pourrait réduire votre rente de vieillesse.

8. Quels sont les avantages d’un ajournement de la rente?

En ajournant la perception de la rente AVS, on s’assure une rente plus élevée à vie. L’ajournement peut être d’un an au minimum et de cinq ans au maximum. Il est possible d’ajourner l’intégralité de la rente ou seulement une partie comprise entre 20 et 80%, et d’augmenter une fois la part de la rente perçue. Si un homme perçoit l’intégralité de sa rente à l’âge de 70 ans seulement, il touchera 31,5% de rente en plus que s’il l’avait perçue à 65 ans. 

Fiche technique

Exercer une activité lucrative à la retraite

Cette fiche technique réunit les informations indispensables sur l’AVS, la caisse de pension et le 3e pilier pour celles et ceux qui souhaitent rester actifs à la retraite.

Important: si vous souhaitez ajourner la perception de votre rente AVS, vous devez en informer l’agence AVS compétente au plus tard une année après avoir atteint l’âge ordinaire de la retraite. Sinon, vous ne recevrez pas le supplément lorsque vous toucherez votre rente.

Notez que vous ne devez pas définir d’emblée la durée du report. Une fois que la durée minimale de report (une année) est écoulée, le versement de la rente peut être demandé à tout moment. En outre, vous pouvez révoquer l’ajournement de la rente dans un délai d’une année à compter de l’âge de référence. Votre rente ordinaire sera alors versée avec effet rétroactif.

Les rentes sont soumises à l’impôt sur le revenu. Cette charge fiscale est inutile si les autres sources de revenus suffisent et que l’on n’a pas encore besoin de la rente. Il peut donc être opportun d’ajourner la perception de la rente le plus longtemps possible. Toutefois, il faut attendre d’avoir atteint l’âge de 85 ou 86 ans pour que la somme totale des rentes perçues soit plus élevée qu’en cas de départ à l’âge ordinaire (voir tableau plus haut dans l’article).

9. Dois-je aussi cotiser à l’AVS si je travaille pendant ma retraite?

Les personnes qui continuent à travailler après 65 ans doivent verser des cotisations AVS sur la partie du revenu qui dépasse la franchise de 1400 francs par mois, soit 16'800 francs par an. Les personnes exerçant plusieurs activités et étant rémunérées séparément pour chacune d’elles peuvent faire valoir cette franchise pour chaque activité. Ceci s’applique notamment lorsque l’on est employé simultanément auprès de deux employeurs ou que l’on est employé et que l’on exerce également une activité indépendante en parallèle.

Depuis le début de cette année, les cotisations versées après 65 ans peuvent permettre d’obtenir une rente plus élevée – d’une part parce que le revenu moyen déterminant pour le montant de la rente augmente, et d’autre part parce que des lacunes de cotisation peuvent être comblées, à certaines conditions, avec ces cotisations. En renonçant à la franchise et en versant des cotisations AVS sur l’ensemble des revenus, le revenu moyen augmente davantage. Cependant, une fois la rente maximale atteinte, il n’est plus possible de l’augmenter avec les cotisations versées après 65 ans.

Important: pour profiter d’une rente plus élevée le cas échéant, il faut demander un nouveau calcul de la rente auprès de l’AVS. Cela est possible une fois entre l’âge de référence et l’âge de 70 ans. 

10. Que se passe-t-il avec la rente de mon conjoint si je décède?

Lors du décès de l’un des conjoints, la rente de vieillesse du conjoint survivant est recalculée. Le partenaire survivant perçoit une rente de vieillesse au même titre qu’une personne seule, mais avec un supplément de veuvage de 20%. Ce supplément et la rente additionnés ne doivent pas dépasser 2'450 francs.
Lorsqu’une personne remplit simultanément les conditions pour l’octroi d’une rente de vieillesse et d’une rente de survivant c’est la rente la plus élevée qui lui est versée.