Economiser des impôts avec le retrait des avoirs de prévoyance

Les avoirs du deuxième pilier et du pilier 3a sont imposés une seule fois en tant que revenu au moment du versement – toutefois séparément du revenu et à un taux préférentiel.

En cas de retrait d’un avoir de caisse de pension de 500'000 francs, par exemple, un couple marié vivant à Coire verse au fisc 24'412 francs d’impôts à Coire, et à Lausanne 57'196 francs. Selon les cas, un changement de domicile peut donc éventuellement en valoir la peine.

En règle générale, il est possible d’économiser plusieurs milliers de francs en répartissant le retrait des avoirs de la caisse de pension, de libre passage et du pilier 3a sur plusieurs années. Lors du calcul de l’impôt dû en cas de versement, les autorités fiscales additionnent tous les montants perçus au cours d’une même année et, souvent, également ceux perçus par le conjoint. Plus les montants des retraits sont élevés, plus la charge fiscale en pour cent sera élevée. Si possible, il est préférable de répartir les retraits sur plusieurs années fiscales.

Pour ce faire, la marge de manœuvre est suffisante: le capital du pilier 3a peut être retiré jusqu’à cinq ans avant l’âge de la retraite ordinaire. Ceci est également valable pour les comptes et polices de libre passage. De plus, il est possible de reporter le retrait des avoirs de libre passage, à condition que le règlement prévoie cette possibilité (les hommes jusqu’à 70 ans, les femmes jusqu’à 69 ans). En restant professionnellement actif au-delà de l’âge légal de la retraite, le retrait des avoirs du pilier 3a peut également être reporté.

L’avoir doit obligatoirement être retiré au plus tard à 70 ans pour les hommes et 69 ans pour les femmes. Par contre, l’avoir de la caisse de pension est versé à l’atteinte de l’âge de la retraite. Les retraits anticipés sont possibles dans de rares cas: en particulier pour l’acquisition d’un logement ou l’amortissement de l’hypothèque sur son bien immobilier; en cas d’émigration ou si l’on se met à son compte.

L’exemple suivant illustre le potentiel d’économie en cas de retrait échelonné des capitaux de prévoyance: un couple domicilié à Zurich dispose d’un avoir de la caisse de pension et du pilier 3a de 800'000 francs au total. Si les deux conjoints prennent leur retraite la même année, par exemple à 64 ans, et perçoivent leur avoir du pilier 3a respectif à ce moment-là, ils paieront 92'710 francs d’impôts. S’ils répartissent les retraits des avoirs de prévoyance sur plusieurs années, les impôts ne s’élèvent qu’à 49'050 francs. L’économie se monte donc à près de 43'660 francs.

Economie d’impôts grâce à un échelonnement des prélèvements de l’avoir de prévoyance
Exemple : couple domicilié à Zurich, impôts ecclésiastique exclus
Economie d’impôts grâce à un échelonnement des prélèvements de l’avoir de prévoyance

Vous prenez votre retraite au premier délai prévu par votre caisse de pension en cas de retraite anticipée? Ou serez-vous licencié avant? Dans ce cas, vous pouvez exiger de votre caisse de pension qu’elle transfère votre avoir de libre passage sur deux comptes ou polices de libre passage séparés. Ainsi, il est possible de retirer les deux avoirs sur des années différentes.

Partager cette page