Impôts

Déclaration d’impôts: avez-vous pensé à ces déductions?

Dans de nombreux cantons, les contribuables n’ont plus que jusqu’à fin mars pour remettre leur déclaration d'impôts. Pourtant, cela ne vaut pas la peine de la remplir à la hâte maintenant. Car dans la précipitation, on oublie souvent des déductions et on paie alors trop d’impôts.

Lionel Chambettaz

Expert fiscal

Les placements financiers, les biens immobiliers et la prévoyance vieillesse recèlent un potentiel d’économie considérable.

1) Frais de gestion de fortune et taux d’intérêt négatifs

Généralement, on peut déduire les frais appliqués pour le relevé fiscal, les droits de garde, les frais d’encaissement des coupons ainsi que les frais de coffre-fort. En revanche, les frais liés à l’achat ou à la vente de titres (p. ex. courtage et droits de timbre), les honoraires du conseiller financier, fiscal et en placements et les taxes d’émission ne sont pas déductibles. Dans certains cantons, il est possible de déduire un forfait pouvant aller jusqu’à 3 pour mille du capital détenu en titres dans la mesure où ceux-ci sont gérés par des tiers.

Conseil: devez-vous payer des intérêts négatifs à votre banque? Sachez qu’ils ne sont pas considérés comme des intérêts pour dette que l’on peut porter en déduction dans l’état des dettes. Toutefois, vous pouvez les déclarer en tant que frais de gestion de fortune.

2) Logement en propriété

Les propriétaires d’une maison ou d’un appartement peuvent déduire les intérêts hypothécaires, les primes d’assurance ainsi que les frais d’entretien et de gestion par des tiers.

Fiche technique

Réaliser des économies fiscales

Cette fiche technique présente les principales possibilités pour éviter de payer inutilement trop d'impôts à long terme.

Ils peuvent choisir de déduire les frais effectifs ou un montant forfaitaire. S’ils souhaitent déduire les frais effectifs, ils ne doivent pas oublier les primes d’assurance choses et responsabilité civile du bâtiment. Les propriétaires par étages peuvent en outre déduire leurs versements dans le fonds de rénovation.

3) Rénovations et assainissements

Les investissements visant au maintien de la valeur d’un bien peuvent être déduits du revenu imposable. Par contre, pour les transformations qui entraînent une augmentation de la valeur, les coûts ne sont pas déductibles. Il existe une exception importante à cette règle: les investissements visant à économiser de l’énergie et à protéger l’environnement peuvent, dans la plupart des cantons, être déclarés comme frais d’entretien, même s’ils augmentent en partie la valeur du bien. Depuis le 1er janvier 2020, il est possible de reporter ces coûts sur trois périodes fiscales s’ils n’ont pas pu être pris en considération sur le plan fiscal pour l’année pendant laquelle ils ont été engagés.

Conseil: les rénovations comprennent généralement des travaux de préservation de la valeur et des travaux qui génèrent une plus-value. Avant d’effectuer des rénovations majeures, il est préférable de vérifier quelles déductions sont acceptées par l’administration fiscale.

4) Logement de vacances

La valeur locative est imposable, même si le logement est souvent inoccupé. Les personnes qui louent en partie leur logement doivent en outre déclarer les revenus locatifs comme revenu. En revanche, elles peuvent réduire la valeur locative. Lorsque l’appartement est loué meublé, une déduction pour usure est possible.

5) Prévoyance et retraite

Les rentes de l’AVS et de la caisse de pension sont imposables à 100% comme revenu. Les retraits en capital de la caisse de pension et du pilier 3a sont en revanche frappés d’un impôt unique, mais à un taux réduit. Pour calculer l’impôt sur le versement du capital, les autorités fiscales additionnent tous les montants perçus au cours d’une même année et, dans la plupart des cantons, également ceux du conjoint. C’est pourquoi il est préférable de répartir les retraits sur plusieurs périodes fiscales afin de freiner la progression (voir tableau).

La situation se complique pour les indemnités en capital de l’employeur. L’imposition dépend de leur finalité: si elles servent à des fins de prévoyance, elles seront généralement imposées au tarif de prévoyance plus avantageux.

Conseil: les personnes qui prennent une retraite anticipée doivent continuer à verser des cotisations AVS jusqu’à ce qu’elles atteignent l’âge ordinaire de la retraite. Ces cotisations sont déductibles du revenu imposable.

Vous souhaitez exploiter toutes les possibilités pour payer moins d’impôts? Commandez la fiche technique sans frais Conseils pour réaliser des économies fiscales. Ou convenez dès maintenant d’un rendez-vous pour un entretien sans frais auprès de la succursale VZ la plus proche de chez vous.