Hypothèques

Les banques ne sont pas les seules à proposer des hypothèques

Le marché hypothécaire est âprement disputé en Suisse. Les banques doivent rivaliser de plus en plus avec d’autres établissements financiers qui proposent des hypothèques avantageuses. Quiconque doit conclure une hypothèque devrait examiner ces offres.  

Adrian Wenger

Expert hypothécaire

HypothekenZentrum

L’activité hypothécaire comprend trois volets: le refinancement, l’assurance risque et l’administration. En règle générale, les banques suisses couvrent elles-mêmes ces trois domaines: elles sont à la fois bailleurs de fonds, porteurs de risque et administrateurs. Leur dense réseau de succursales est la raison principale pour laquelle leur administration est nettement plus coûteuse que dans d’autres pays.

En Suisse, cette chaîne de création de valeur a été démantelée il y a quelques années. HypothekenZentrum, une société du Groupe VZ, se concentre exclusivement sur la gestion d’hypothèques. Cette spécialisation et le fait de renoncer à un coûteux réseau de succursales lui permettent d’afficher des coûts d’administration nettement inférieurs à ceux des établissements de crédit classiques.

Fiche technique

Souscrire ou renouveler une hypothèque

Découvrez comment économiser beaucoup d’argent en optant pour la bonne stratégie hypothécaire.

HypothekenZentrum finance les hypothèques par l’intermédiaire d’un marché hypothécaire secondaire, auprès d’investisseurs institutionnels tels que les caisses de pension, les assurances vie ou les banques. Cette répartition des responsabilités se traduit par des conditions avantageuses à long terme, qui profitent notamment aux clients de VZ et aux membres de l’Association des propriétaires fonciers.

Certaines compagnies d’assurance et caisses de pension proposent également des hypothèques. Toutefois, par rapport aux banques et à HypothekenZentrum, leur offre se limite la plupart du temps à des hypothèques à taux variable et à taux fixe. En outre, elles exigent généralement au moins 30% de fonds propres et n’octroient pas de crédits de construction.

Les emprunteurs assurés auprès d’une compagnie d’assurance bénéficient souvent de meilleures conditions. Il en va de même lorsqu’ils souhaitent souscrire une police, par exemple une assurance vie pour l’amortissement indirect. De telles polices ne sont toutefois pas avantageuses pour tous les propriétaires immobiliers en raison de leurs coûts élevés.