Caisse de pension

PME, il est grand temps de remettre en question votre caisse de pension

De nombreuses PME continuent de payer trop de primes pour leur caisse de pension. Il est pourtant simple d’optimiser la prévoyance de son personnel et d’économiser ainsi beaucoup d’argent.

Joël Batista

Spécialiste en caisses de pension

La plupart des entrepreneurs ne se donnent pas la peine de remettre en question la solution de caisse de pension existante et laissent les choses en l’état. C’est dommage, car ils pourraient économiser beaucoup d’argent, sans pour autant faire de concessions au niveau des prestations. C’est ce qu’illustre cet exemple: une société informatique a chargé VZ de demander des offres à plusieurs caisses de pension.

La newsletter spéciale PME vous montre comment optimiser votre caisse de pension, vos assurances et votre succession:

Résultat de la comparaison: la PME paie 14'602 francs à la fondation collective la plus chère. Avec la solution de prévoyance de VZ, elle obtient des prestations identiques pour 11'440 francs, soit 3162 francs de moins (28%) – année après année (voir graphique).

Conseil: Les PME profitent d’avantages tarifaires que seules les grandes sociétés peuvent généralement négocier, car VZ regroupe plusieurs petites entreprises dans un pool et maintient ainsi des coûts bas. Les frais d’administration sont facturés dans le cadre d’un forfait, selon le principe de causalité, et non en pourcentage du salaire assuré comme c’est le cas chez de nombreux prestataires. En outre, cette solution réduit fortement la redistribution entre sociétés affiliées, qui est contraire au système.

Faites calculer sans frais le potentiel d’économies de votre PME. À cet effet, chargez directement ici le certificat de prévoyance ou le certificat collectif de la caisse de pension de votre entreprise, ou parlez-en avec un(e) spécialist(e) dans la succursale VZ la plus proche.