Impôts

Conseil fiscal: bon à savoir

Pour réduire nettement sa facture fiscale, le mieux est de prendre en main suffisamment tôt sa planification fiscale pour les années à venir. Il vaut la peine, à cet effet, de recourir aux services d’un conseiller fiscal.

Olivier Segessemann
Expert patrimonial

Personne ne souhaite payer trop d’impôts. Mais rien ne sert de s’énerver sur sa facture fiscale lorsqu’elle est déjà dans la boîte aux lettres, car il n’est alors plus guère possible d’y changer quoi que ce soit. 

Pour réduire sa charge fiscale efficacement et durablement, il vaut mieux, en règle générale, faire appel à un conseiller fiscal professionnel. Demander une planification fiscale qui soit adaptée à sa situation personnelle en matière de revenus et de fortune a un prix. Mais il en découle souvent une charge fiscale moins élevée sur plusieurs années. Le montant que l’on économise grâce à un bon conseiller fiscal est souvent bien plus élevé que ses honoraires.

Prenons l’exemple d’un couple marié pour mettre en évidence la marge de manœuvre. À l’âge de 50 ans, les époux prennent les mesures adéquates et, grâce à un conseil fiscal fourni par VZ, paient jusqu’à 121'000 francs d’impôts en moins au cours des décennies suivantes (voir tableau). En particulier pour les optimisations fiscales en lien avec la retraite, il est recommandé d’entamer la planification fiscale dix à quinze ans avant la cessation d’activité prévue afin d’exploiter toutes les possibilités d’optimisation.

En général, les propriétaires de PME peuvent également réduire considérablement leur charge fiscale en agissant en temps utile et en combinant habilement tous les facteurs importants. Il peut valoir la peine par exemple de percevoir plus de salaire et moins de dividendes. Pour séparer la fortune privée et la fortune de l’entreprise de façon optimale sur le plan fiscal, des rachats dans la caisse de pension sont particulièrement intéressants. Avec une prévoyance pour cadres (plan 1e), le potentiel de rachat peut souvent être augmenté de plusieurs centaines de milliers de francs. Par ailleurs, quiconque prévoit de transmettre son entreprise devrait impérativement s’intéresser de près aux questions fiscales afin d’éviter toute mauvaise surprise.

Fiche technique

Réaliser des économies fiscales

Découvrez comment optimiser votre charge fiscale à long terme pour éviter de payer inutilement trop d’impôts.

L’idéal est de choisir un conseiller fiscal indépendant, qui met immédiatement en œuvre les mesures d’optimisation proposées ou qui peut vous aider à le faire. Votre conseiller fiscal doit donc s’y connaître non seulement en matière d’impôts, mais aussi en matière d’investissements financiers, de financement immobilier et de planification de la retraite, de la succession et de la transmission d’entreprise.

Le conseiller fiscal peut également se charger de remplir la déclaration d’impôts, obligation administrative qui revient tous les ans et peut s’avérer complexe. Cela peut aussi valoir la peine dans la mesure où les lois fiscales ne règlent pas clairement tous les cas imaginables. Les spécialistes savent où il existe une marge d’interprétation en faveur du contribuable.

En outre, les entretiens entre professionnels de la fiscalité sont souvent plus fructueux que lorsque les contribuables négocient eux-mêmes avec les autorités. Il est également recommandé de faire appel à un spécialiste en cas d’opposition contre une décision de taxation et surtout en cas de recours en matière fiscale, car ces recours peuvent entraîner des frais élevés pour les contribuables.

Vous souhaitez faire des économies d’impôts et confier votre déclaration d’impôts à des professionnels? N’hésitez pas à contacter un(e) expert(e) dans la succursale VZ la plus proche de chez vous.