Famille recomposée: comment faire en sorte que les bonnes personnes héritent au bon moment?

Le droit successoral suisse s’appuie sur le schéma familial classique. Le conjoint survivant et les enfants biologiques sont les principaux héritiers. Les enfants adoptifs et les partenaires enregistrés ont, eux aussi, un droit légal à l’héritage. Les enfants adoptifs ou recueillis et les partenaires de vie, par contre, ne reçoivent une part d’héritage que par voie testamentaire. À l’aide d’une substitution fidéicommissaire, vous pouvez faire en sorte que votre fortune revienne dans votre propre famille après le décès du partenaire survivant. Apprenez-en davantage sur ce sujet dans notre fiche technique sans frais.

Fiche technique

Économiser des impôts sur les successions et les donations

La fiscalité peut beaucoup différer d'un canton à l'autre. Cette fiche technique montre comment transmettre son patrimoine en économisant des impôts.

Rendez-vous

Premier entretien sans frais

Discutez avec une experte ou un expert de VZ. Le premier entretien est sans frais.