Placements

L’économie américaine surprend de nouveau positivement

Actualité des bourses et des marchés, le 25 novembre 2021

Laurent Neri

Conseiller financier

L’économie américaine émet de plus en plus de signaux réjouissants. En témoigne l’indice de surprises économiques de Citigroup (Economic Surprise Index), qui s’inscrit en forte hausse. Cet indice mesure la surperformance des données macroéconomiques publiées par rapport aux prévisions des analystes. S’il est positif, comme c’est le cas actuellement, cela signifie que la valeur réelle est supérieure aux prévisions, ce qui constitue une surprise positive.

Cela peut être considéré comme un signal encourageant pour l’économie et, par extension, pour les marchés financiers. Les chiffres prouvent en effet que l’économie américaine se porte bien et repose sur des bases solides. À la fin du printemps, des difficultés de plus en plus présentes, comme la hausse de l’inflation ou les problèmes d’approvisionnement, avaient provoqué un net recul de l’indice. Néanmoins, il semblerait qu’elles s’atténuent progressivement, surtout les problèmes d’approvisionnement. Le commerce de détail américain mérite une mention spéciale, car il a affiché une évolution particulièrement dynamique au mois d’octobre. Malgré l’inflation, les consommateurs Outre-Atlantique gardent le moral. On peut supposer qu’ils ont effectué leurs achats de Noël plus tôt que les années précédentes par crainte d’une hausse supplémentaire des prix. La production industrielle s’est également bien comportée. Elle affiche pour le mois d’octobre une progression de 1,63%, soit près du double des prévisions. La prudence est malgré tout de mise: cette embellie générale doit maintenant se confirmer au cours des prochains mois.

Signaux positifs en provenance de Chine

Les derniers chiffres de l’économie chinoise indiquent un processus de normalisation. En octobre, la croissance de la production industrielle a dépassé les attentes, à 3,5%. Les ventes du commerce de détail, en progression de 4,9%, ont également créé la surprise. Après la chute brutale de l’an dernier et la reprise rapide des derniers mois, l’économie chinoise renoue donc avec son niveau d’avant-crise. Des facteurs de risque demeurent cependant, tels que la fragilité du marché immobilier toujours confronté aux problèmes d’Evergrande, la hausse des prix énergétiques, et les foyers épidémiques, contre lesquels des mesures drastiques ont été prises. On peut donc s’attendre à ce que le gouvernement ou la banque centrale du pays prennent des mesures pour soutenir l’économie.

Plusieurs pays puisent dans leurs réserves de pétrole

Dans le cadre d’une action concertée inédite, les États-Unis, d’entente avec la Chine, le Japon, l’Inde, la Corée du Sud et la Grande-Bretagne, ont puisé dans leurs réserves stratégiques de pétrole afin de faire baisser les prix. Les États-Unis ont utilisé à eux seuls 50 millions de barils à cette fin. Cette mesure, annoncée mardi, n’a toutefois eu qu’un effet de courte durée sur les prix du pétrole. Le baril de Brent (159 litres) se situe toujours au-dessus des 80 dollars.

Jerome Powell reste président de la Réserve fédérale américaine

Le président américain Joe Biden nomme Jerome Powell pour un second mandat. Le sénat – et bien sûr Jerome Powell lui-même – doivent encore approuver cette nomination, mais il ne devrait s’agir que d’une pure formalité. Ce message de continuité à la tête de la Fed a malgré tout tiré les rendements des emprunts d’État américains vers le haut. Les acteurs du marché craignent que sous Jerome Powell, le relèvement des taux intervienne un peu plus tôt: ils tablent sur une première hausse dès le mois de juillet 2022.

Vous avez des questions au sujet de vos placements? Convenez dès maintenant d’un rendez-vous sans engagement auprès de la succursale VZ la plus proche de chez vous.

Les informations contenues sur ce site web constituent une publicité au sens de l'art. 68 de la loi sur les services financiers (LSFin). Dans la mesure où une feuille d'information de base a été établie pour les produits présentés, celle-ci peut être obtenue sur https://kurse.vermoegenszentrum.ch. En outre, il peut y avoir des instruments financiers qui ne peuvent être acquis que par des investisseurs qualifiés au sens de la LPCC.