AVS, caisse de pension et 3e pilier: conseils pour votre prévoyance

Partager cette page

Newsletter du 26 juin 2020

La newsletter "Prévoyance" vous fournit deux fois par mois des conseils et des informations sur l'AVS, la caisse de pension et le pilier 3a.

Coup du sort: les conséquences financières

Quand on est dans la force de l’âge, on n’envisage sans doute pas l’éventualité d’un grave coup du destin. Mais dès que l’on fonde une famille, achète une maison, travaille à temps partiel ou crée son entreprise, la situation de prévoyance peut changer du tout au tout.

VZ passe régulièrement au crible la prévoyance de centaines de ménages suisses. Les résultats le montrent: très peu de gens savent dans quelle situation ils se retrouveraient, eux-mêmes et leurs proches, s’il devait leur arriver quelque chose. C’est le cas notamment dans les situations suivantes:

Concubinage: L’analyse de VZ montre que plus de la moitié des couples en concubinage avec enfants communs est mal protégée en cas d’invalidité ou de décès de l’un des partenaires. Ni l’AVS ni l’assurance-accidents (LAA) ne verse de rente, et seule une partie des caisses de pension prévoient des prestations.

Un exemple: dans un ménage, la personne qui assure le revenu principal décède. Même si le partenaire survivant et l’enfant peuvent compter sur des rentes selon la cause du décès, il manque au ménage entre 43'000 et 73'000 francs, et cela année après année (cf. tableau):

Concubinage: peu d’argent en cas de décès

Décès de la personne assurant le revenu principal; 1 enfant; salaire
100'000 francs; rente AVS 28'440 francs; prestations légales LAA;
salaire assuré CP 75'115 francs; rente de partenaire CP 50 %; rente pour
enfants CP 10 %; données en francs

    Décès:
maladie
Décès:
accident
AVS Rente de veuf/veuve 0 0
  Rente pour enfants 11'376 11'376
LPP Rente de partenaire 37'558 -
  Rente pour enfants 7'512 -
LAA Rente de veuf/veuve - 0
  Rente pour enfants - 15'000
Total Rente annuelle 56'446 26'376
./. Revenu annuel 100'000 100'000
Lacune financière par an -43'554 -73'624

Perte de gain: Selon l’analyse de VZ, chez plus de la moitié des ménages où une personne assure le revenu principal, cette dernière devrait réduire son taux d’activité si son conjoint devenait invalide. Les revenus mensuels diminuent donc radicalement. Or, rares sont ceux qui tiennent compte de ces pertes de salaire dans leur prévoyance. Il peut en résulter des lacunes importantes.

Accident: Une personne sur quatre percevant un bon revenu n’est pas suffisamment assurée en cas d’accident. En effet, l’assurance-accidents (LAA) ne couvre la part du salaire qu’à concurrence de 148'200 francs. Or, tous les employeurs ne contractent pas une assurance-accidents complémentaire volontaire pour leurs salariés.

Indépendants: Un indépendant sur six est uniquement assuré auprès de l’AVS/AI. Les pertes seraient considérables en cas d’invalidité, de décès et également à la retraite.

Conseil: Établissez un budget avec toutes vos recettes et vos dépenses. Vous saurez ainsi de combien votre conjoint ou concubin a besoin pour maintenir son train de vie habituel. Vérifiez aussi la couverture de toutes vos assurances: AVS/AI, caisse de pension, assurance indemnités journalières ou accidents de l’employeur et assurance risque privée. C’est le seul moyen d’identifier les lacunes et les surassurances. Vous pourrez ainsi prendre les mesures appropriées.

Vous souhaitez en apprendre davantage? Commandez sans frais la fiche technique "Invalidité et décès". Demandez une analyse de prévoyance ou convenez dès maintenant d’un rendez-vous sans frais auprès de la succursale VZ la plus proche de chez vous.