AVS, caisse de pension et 3e pilier: conseils pour votre prévoyance

Partager cette page

Newsletter du 6 décembre 2019

La newsletter "Prévoyance" vous fournit deux fois par mois des conseils et des informations sur l'AVS, la caisse de pension et le pilier 3a.

Pilier 3a: solutions pour sortir de l’impasse des taux bas

Le compte bancaire 3a n’est pratiquement plus rémunéré. Une comparaison basée sur une soixantaine de banques montre que le taux d’intérêt moyen n’atteint même pas 0,2% et que grand nombre de banques offrent un taux inférieur, voire nul.

Les taux devraient rester bas encore longtemps. C’est pourquoi passer de banque en banque pour trouver le meilleur taux n’est pas une bonne stratégie. Ceux qui ont changé de banque pour profiter d’un taux d’intérêt plus élevé sont déçus, car aujourd’hui, les intérêts sont quasi-nuls partout (voir: Comparaison des taux d’intérêt). Comme l’effet des intérêts composés tend à disparaître, l’épargne ne croît plus que grâce aux versements annuels.

Que faire dans ce cas? Les titres sont la seule solution. Avec un fonds 3a, les épargnants prennent certes un risque un peu plus élevé à court terme, mais en contrepartie, le rendement à long terme est souvent nettement supérieur à celui d’un compte 3a.

Avant d’ouvrir un compte 3a et d’investir son avoir dans des titres, il faut toutefois examiner bien attentivement les offres. De nombreux fonds 3a sont soumis à une gestion active. Cette dernière occasionne des frais qui engloutissent chaque année près de 1,5% du rendement. En outre, d’autres frais viennent souvent s’ajouter, ce qui pèse davantage sur le rendement. Les solutions passives, qui investissent dans des fonds indiciels transparents et bon marché tels que les Exchange Traded Funds (ETF), sont plus indiquées.

Pilier 3a: ce que vous pouvez économiser en 15 ans
Pilier 3a: ce que vous pouvez économiser en 15 ans

Avec une commission forfaitaire de 0,68%, elles font partie des solutions les plus avantageuses chez VZ. Il faut y ajouter les frais des ETF, généralement inférieurs à 0,2%. L’économie ainsi réalisée peut représenter à elle seule plusieurs milliers ou dizaines de milliers de francs jusqu’à la retraite (voir le tableau ci-dessus)

L’épargnant a également la possibilité de choisir une part d’actions comprise entre 15 et 80% selon la mesure dans laquelle il souhaite participer à l’évolution des marchés des actions. La part restante est répartie entre des catégories de placement telles que les titres porteurs d’intérêts et l’immobilier ou est placée sur un compte.

Vous souhaitez tirer le maximum de votre troisième pilier? Les experts de VZ se feront un plaisir de vous renseigner. Commandez sans frais la fiche technique "Conseils pour le pilier 3a". Ou convenez dès à présent d’un rendez-vous pour un entretien sans frais dans la succursale VZ la plus proche.