AVS, caisse de pension et 3e pilier: conseils pour votre prévoyance

Partager cette page

Newsletter du 18 janvier 2019

La newsletter "Prévoyance" vous fournit deux fois par mois des conseils et des informations sur l'AVS, la caisse de pension et le pilier 3a.

Voici comment évoluent vos rentes

La rente AVS est légèrement plus élevée depuis janvier. De plus, il est désormais possible de cotiser davantage au pilier 3a. Néanmoins, le certificat de prévoyance délivré par la caisse de pension est, lui, décevant.

Les futurs retraités devraient connaître le montant exact de leur rente de vieillesse. Les principaux faits sont énumérés ci-après:

Fait 1: Rente AVS – uniquement adaptée au renchérissement

Les retraités recevront désormais une rente AVS plus élevée. Le 1er janvier, le montant de la rente individuelle maximale a augmenté de 20 francs à 2370 francs par mois. Les couples ont désormais droit à 3550 francs par mois, soit 30 francs de plus qu’auparavant.

Bien que ces nouvelles soient réjouissantes, les retraités n’arrivent plus à joindre les deux bouts. En effet, les rentes ont uniquement été adaptées aux salaires et aux prix actuels.

Conseil: Afin d’éviter les lacunes de prévoyance, vous devez vérifier tous les cinq ans si vos cotisations ont été correctement versées. A partir de 55 ans, il est recommandé de demander le calcul de votre future rente AVS. Si des incohérences sont constatées peu avant la retraite, le versement de la rente peut être retardé.

Fait 2: Les taux de conversion continuent de baisser

Du côté des caisses de pension aussi, les nouvelles sont apparemment bonnes. Le Conseil fédéral a décidé de ne pas abaisser le taux d’intérêt minimal de 1,0 à 0,75 % dans la partie obligatoire sans toutefois exclure une réduction future. Le taux d’intérêt minimal est déjà passé de 4 % à 1 %. Par conséquent, les avoirs ont donc du mal à progresser sous l’effet des intérêts composés.

Si l’on considère les taux de conversion, la situation est encore plus alarmante. Les caisses de pension sont tenues d’appliquer un taux de 6,8 % à la part obligatoire des avoirs. Toutefois, bon nombre d’entre elles utilisent un taux de conversion dit "enveloppant" pour les parts de salaire supérieures à 85'320 francs. Elles sont alors libres d’abaisser le taux de conversion, pour autant qu’elles maintiennent les prestations du régime obligatoire. Résultat : le taux de conversion appliqué à l’ensemble de l’avoir est bien plus bas.

Exemple: une personne de 55 ans ne reçoit que 29'400 francs par an au lieu de 45'300, soit 1325 francs de moins chaque mois pour vivre (cf. graphique). Si les taux d’intérêt et de conversion continuent de baisser, sa rente mensuelle diminuera même de 1535 francs.

Conseil: Demandez-vous s’il est préférable de toucher votre avoir de vieillesse sous forme de rente, de capital ou une combinaison des deux. Avec la baisse des taux de conversion, le versement sous forme de rente s’avère moins intéressant. Et contrairement à l’AVS, la plupart des caisses de pension ne compensent pas, ou seulement en partie, le renchérissement. Renseignez-vous sur la manière dont vous pouvez combler les lacunes financières. Plus vous vous y prendrez à l’avance, moins vous devrez mettre d’argent de côté tous les mois.

Caisse de pension: nette diminution des rentes
Exemple: homme de 55 ans avec un revenu assuré de 120'000 francs et bonifications de viellesse de 18 %; avoir de la caisse de pension à 55 ans: 250'000 francs, dont 125'000 francs du régime obligatoire LPP (toutes les données sont exprimées en francs)
Caisse de pension: nette diminution des rentes

Fait 3: Des taux d’intérêt insignifiants dans le pilier 3a

Il est désormais possible de cotiser davantage au pilier 3a. La plupart des salariés peuvent verser jusqu’à 6826 francs par an. Les travailleurs indépendants non affiliés à une caisse de pension peuvent verser jusqu’à 20% de leur revenu, mais au maximum 34'128 francs. Voilà encore une bonne nouvelle. Néanmoins, les banques offrent 0,27% d’intérêt en moyenne sur les comptes 3a. Avec des taux d’intérêt aussi bas, le rendement est plus que modeste. Quant à l’effet des intérêts composés, il est quasiment nul.

Conseil: Il vaut mieux opter pour une solution 3a liée à des titres plutôt que pour un compte 3a. À court terme, la valeur de l’avoir peut certes fluctuer à la baisse, mais à long terme, le rendement est nettement supérieur à celui d’un compte 3a. Effectuez des versements réguliers, même si vous n’atteignez pas le montant maximal. Les années de cotisation manquantes ne peuvent pas être compensées.

Souhaitez-vous prendre les bonnes décisions avant de partir à la retraite ? Les experts de VZ vous aideront volontiers. Commandez la fiche technique sans frais "Check-list pour la retraite". Ou convenez d'un rendez-vous sans frais dans la succursale VZ la plus proche.