Retraite

Toucher la rente plus tôt ou plus tard: quelle est la flexibilité de votre AVS?

Plus on travaille longtemps, plus on reçoit une rente AVS élevée – et inversement. Voici les points importants pour prendre la bonne décision.

Lionel Chambettaz

Expert fiscal

L’AVS fait preuve de souplesse lors du versement des rentes. Si, par exemple, on souhaite prendre une retraite anticipée, on peut toucher sa rente dès un an ou deux avant l’âge de 64 ou 65 ans. La rente diminuera alors, à vie, de 6,8% par année d’anticipation.

Fiche technique

AVS et retraite, les éléments à connaître

L'AVS et régie par des règles très complexes à peine compréhensibles pour les non-initiés. Cette fiche technique vous en explique les principaux aspects.

À l’inverse, si l’on prolonge son activité professionnelle, on peut reporter sa rente de jusqu’à cinq ans. Un report de trois ans fait par exemple monter la rente de 17,1%, et ce à vie également. Beaucoup d’actifs se demandent s’ils ont intérêt à anticiper ou ajourner la perception de la rente. C’est une question à étudier au cas par cas, car la réponse dépend en premier lieu de l’espérance de vie. La situation financière et fiscale joue aussi un rôle.

Comment y voir clair avec l’AVS

Supposons qu’un homme cesse de travailler à 63 ans au lieu de 65. Sa rente baisse alors de 13,6%. S’il a droit à la rente maximale, il recevra seulement 24'780 francs au lieu de 28'680 francs par an.

L’anticipation est intéressante si l’homme décède relativement tôt, par exemple dès 70 ans. Dans ce cas, les rentes qu’il touchera jusque-là totaliseront 173'460 francs. Avec une retraite ordinaire à partir de 65 ans, cette somme se limiterait à 143'400 francs.

Un point de bascule se produit vers 78 ans: à compter de cet âge, la somme de toutes les rentes AVS est plus élevée si la rente n’a été versée qu’à partir de 65 ans. L’espérance de vie d’un homme de 65 ans tourne aujourd’hui autour de 85 ans. L’anticipation vaut donc surtout le coup quand on table sur une espérance de vie nettement moindre.

Conseil: voici d’autres points importants pour prendre la bonne décision en matière d’AVS:

  • Quiconque veut ajourner la rente doit en informer son agence AVS, et cela un an au plus tard après avoir atteint l’âge ordinaire de la retraite. On n’est pas tenu de fixer immédiatement la durée du report, et l’on peut encore le révoquer pendant la première année.
  • Quand on part en retraite anticipée, on continue d’acquitter des cotisations à l’AVS: les femmes jusqu’à 64 ans, les hommes jusqu’à 65 ans. Suivant la fortune et les revenus, les cotisations vont de 503 à 25'150 francs par personne et par an.
  • En prenant une retraite progressive ou en continuant de travailler à temps partiel après la retraite, on peut le cas échéant réduire ses cotisations AVS et libérer le conjoint non actif en tout ou partie de l’obligation de cotiser.

Vous vous demandez si vous avez intérêt à anticiper ou ajourner la perception de la rente? Parlez-en à un spécialiste dans la succursale VZ la plus proche de chez vous.