Hypothèques

Les différents prêteurs

Des banques qui menacent les propriétaires de résilier leur hypothèque une fois l’heure de la retraite arrivée: un scénario de plus en plus fréquent. Avec une rente immobilière, le financement de la maison reste supportable.

Adrian Wenger

Expert hypothécaire

L’UBS et le Crédit Suisse sont les principales enseignes actives sur tout le territoire. Si les banques régionales se limitent à leur région, les banques cantonales étendent leur sphère d’activité aux cantons limitrophes.

Si les assureurs ne sont pas en reste, ils se limitent aux emprunts fixes et variables. A cela s’ajoute le fait qu’ils expertisent les biens de façon plus stricte que les banques pour un taux de financement qui varie de 65 % à 80 %. Très peu d’assureurs acceptent de dépasser les 80 % ou de s’aventurer dans les crédits de construction.

Fiche technique

Souscrire ou renouveler une hypothèque

Découvrez comment économiser beaucoup d’argent en optant pour la bonne stratégie hypothécaire.

Les emprunteurs obtiennent souvent de meilleures conditions s’ils sont assurés auprès de l’enseigne en question ou s’ils concluent, par exemple, une assurance vie destinée à l’amortissement indirect de leur hypothèque. Mais ces polices ne conviennent pas à tous les propriétaires, comme déjà vu au chapitre de l’amortissement hypothécaire.

Les caisses de pension proposent aussi à leurs assurés des hypothèques fixes et variables à des conditions certes avantageuses, dont le financement ne dépassera toutefois que rarement les 80 %. Il faut aussi savoir qu’un changement d’employeur obligera l’assuré à transférer son emprunt auprès d’une autre institution de prévoyance.

Les affaires hypothécaires comprennent le refinancement, l’assurance risque et l’administration. Les prêteurs se chargent eux-mêmes de ces trois tâches : ils financent, supportent le risque et administrent. Comparée à d’autres pays, l’administration est chère en Suisse en raison de la densité du réseau bancaire.

HypothekenZentrum, une filiale du groupe VZ a brisé cette chaîne de création de valeur depuis quelques années, en se concentrant sur la gestion hypothécaire. Grâce à sa spécialisation et sans coûteux réseau de filiales, ses coûts administratifs sont bien moins élevés.

Les organismes de financement et preneurs de risques sont des banques, des assureurs ou des caisses de pension. Cette organisation permet d’offrir des conditions favorables durables dont profite la clientèle de VZ VermögensZentrum.