Placements

Le compte d’épargne, un placement à perte

Compte tenu des impôts et de l’inflation, on perd aujourd’hui de l’argent avec un compte d’épargne. Cette situation ne devrait pas changer dans l’immédiat. Les épargnants et les investisseurs devraient donc investir une partie de leurs économies dans des ETF ou des plans d’épargne en ETF bon marché, plutôt que d’espérer des revenus d’intérêts illusoires.

Corentin Du Marchie

Spécialiste en placements

L’époque où l’argent fructifiait sur le compte d’épargne est révolue. Les banques ne rémunèrent pratiquement plus les comptes, comme le montre le comparatif actuel des taux d’intérêt. En conséquence, l’effet des intérêts composés est quasi nul. Et de plus en plus de banques répercutent les taux négatifs sur les épargnants détenant 100'000 francs ou plus sur leur compte.

Fiche technique

Protégez votre épargne des pertes insidieuses

Cette fiche technique vous montre ce que vous pouvez faire pour protéger votre fortune et mettre plus d’argent de côté en vue de votre retraite.

Mais même sans ces intérêts de pénalité, le compte d’épargne est une opération à perte. Les personnes qui ont économisé 350'000 francs dégagent un rendement de 350 francs avec un taux d’intérêt de 0,1%. Si l’on déduit 1485 francs d’impôts et que l’on tient compte d’une inflation de 1%, on subit au bout du compte une perte de 4635 francs (voir tableau). Ce n’est qu’à partir d’un taux d’intérêt d’environ 1,9% que l’épargne est préservée. Le compte d’épargne ne permettra probablement pas d’atteindre un tel taux dans un avenir proche.

Aujourd’hui, vous devez prendre plus de risques pour éviter que votre épargne ne diminue après déduction des impôts et de l’inflation. Investissez une partie de votre épargne dans des ETF bon marché et des fonds indiciels. Avec un plan d’épargne en ETF, vous pouvez épargner pour vos vieux jours ou pour financer d’autres projets en effectuant des versements réguliers. L’avoir peut certes fluctuer, mais le rendement à long terme est nettement supérieur à celui d’un compte d’épargne. Attention: de nombreuses banques proposent des plans d’épargne en fonds. Ces placements font souvent l’objet d’une gestion active et coûtent donc nettement plus cher qu’un plan d’épargne en ETF, sans compter qu’ils sont souvent moins rentables.

Recourez également aux ETF pour votre pilier 3a