Impôts

Économies fiscales: il ne reste que quelques jours

La période pendant laquelle il est possible d’optimiser sa charge fiscale touchera bientôt à sa fin. C'est donc le moment ou jamais d’engager les bonnes démarches.

Lionel Chambettaz

Expert fiscal

Les contribuables qui souhaitent économiser des impôts pour l’année en cours ont jusqu’à courant décembre pour effectuer leurs démarches. Ensuite, il sera trop tard. Voici les principales possibilités pour l’année 2021:

Pilier 3a

Le versement doit parvenir à la banque d’ici au 31 décembre. Il est (encore) impossible de rattraper un versement manqué dans le pilier 3a. C’est pourquoi il vaut la peine d’effectuer ses versements tous les ans, en temps et en heure, même s’ils sont inférieurs au montant maximal. En 2021, les salariés peuvent verser au maximum 6883 francs. Pour les actifs sans caisse de pension, le plafond est égal à 20% du revenu net, avec toutefois une limite à 34’416 francs.

Fiche technique

Réaliser des économies fiscales

Cette fiche technique présente les principales possibilités pour éviter de payer inutilement trop d'impôts à long terme.

Le pilier 3a est intéressant sur le plan fiscal: on peut en effet déduire le montant versé de son revenu imposable, l’avoir dans le pilier 3a n’est pas imposable au titre de la fortune et le produit des intérêts n’est pas imposable comme revenu. Par tranche de 1000 francs versée dans le troisième pilier, les économies d’impôts atteignent entre 200 et 400 francs d’impôts sur le revenu, selon le revenu imposable et le lieu de domicile.

Un compte bancaire 3a ne rapporte pratiquement plus rien. L’effet des intérêts composés est donc inexistant. En revanche, une prévoyance fondée sur des titres tels que les ETF permet de bénéficier de l'effet des intérêts composés. La raison est simple: les ETF rapportent chaque année, même lorsque les cours de bourse ne sont pas à la hausse. Le revenu résulte notamment des dividendes des ETF qui répliquent un indice d’actions. De tels revenus permettent aux avoirs d’augmenter en continu (cf. tableau). Il est donc tout à fait judicieux d’envisager une solution 3a avec des ETF.

Caisse de pension

Les rachats volontaires dans la caisse de pension ont souvent aussi un impact très positif sur la facture d’impôts. Le montant maximum qu’une personne assurée a le droit de verser figure dans la plupart des cas sur son certificat de prévoyance. Si tel n’est pas le cas, la caisse de pension peut fournir des renseignements à ce sujet. Il est recommandé de ne pas trop attendre avant d’effectuer le rachat. Pour pouvoir être imputée sur l’année fiscale en cours, la cotisation doit être versée dans la caisse de pension au plus tard à la mi-décembre. De nombreuses caisses de pension fixent des délais à leurs assurés et leur envoient une offre de rachat accompagnée d’un bulletin de versement. Les assurés désireux de verser un montant important dans la caisse de pension ont tout intérêt à échelonner leurs rachats sur plusieurs années. Cela permet de rompre la progression fiscale et d’économiser un maximum d’impôts. 

Versement anticipé

Vous partez à la retraite l’an prochain? Si vous avez la possibilité de vous faire verser une partie de vos avoirs de prévoyance dès cette année, cela vous fera généralement réaliser des économies d’impôts non négligeables. Pour calculer l’impôt sur le retrait du capital de prévoyance, les autorités fiscales additionnent tous les retraits en capital du deuxième pilier et du pilier 3a effectués sur une année, y compris ceux du conjoint dans la plupart des cantons. Plus les retraits sont importants, plus la charge fiscale l'est également dans la plupart des cantons.

Bien immobilier

Pour l’entretien, vous pouvez déduire soit un forfait, soit les coûts effectifs. Il est préférable de regrouper les investissements d’entretien de faible ampleur sur une même année civile. Les autres années lors desquelles vos frais d’entretien seront faibles, vous pourrez ainsi bénéficier de la déduction forfaitaire. Par contre, vous avez tout intérêt à échelonner les gros travaux de rénovation pour les répartir sur plusieurs périodes fiscales.

Dons

Auprès de la Confédération et dans la plupart des cantons, vous pouvez déduire les dons aux institutions d’utilité publique exonérées d’impôts à concurrence de 20% de votre revenu net. Le montant total des dons effectués au cours de l’année fiscale doit atteindre au minimum 100 francs.

Déménagement

En général, vous êtes imposable au lieu où vous résidiez le 31 décembre. Si vous souhaitez vivre dans un canton ou une commune à la fiscalité plus avantageuse, enregistrez-vous à cet endroit avant la fin de l’année. Si, au contraire, votre futur domicile se trouve dans un canton ou une commune où les impôts sont plus élevés, attendez la nouvelle année pour prévoir votre déménagement. Vous pourrez ainsi profiter du barème fiscal plus avantageux pendant une année encore. En cas de déménagement au sein des cantons de Nidwald et d’Obwald, la date butoir est le 1er janvier. Seuls les cantons de Neuchâtel et Fribourg effectuent un décompte au prorata.

Obligations

Quiconque détient une obligation à l’échéance des intérêts doit déclarer l’intégralité des intérêts annuels. Il peut donc être intéressant de vendre une obligation avec un coupon à fin 2021 avant l’échéance des intérêts, car le coupon couru demeurera ainsi non imposé. Inversement, il est déconseillé, pour des raisons fiscales, d’acheter des obligations peu avant l’échéance du coupon.

Vous souhaitez économiser le plus d’impôts possible? Commandez sans frais la fiche technique Réaliser des économies fiscales. Ou convenez d'un rendez-vous sans frais auprès de la succursale VZ la plus proche de chez vous.