Hypothèques

Hypothèques à taux fixe: conseils importants

De nombreux arguments plaident en la défaveur des hypothèques à taux fixe. Malgré cela, beaucoup d’emprunteurs se sentent plus sereins s’ils peuvent fixer leur taux d’intérêt pour les prochaines années. Voici quelques conseils à cet effet:

Fabienne Valvano

Experte patrimoniale

Conseil n1: Les hypothèques à taux fixe ne sont intéressantes que si, après la conclusion de l’hypothèque, les taux augmentent fortement et restent élevés sur une longue période.

Depuis le début de l’année, les taux d’intérêt des hypothèques à taux fixe à long terme ont sensiblement augmenté. Au cours des dernières décennies, ces taux ont déjà augmenté à quatre reprises dans des proportions semblables, pour finalement redescendre, peu après, à un niveau plus bas. Une hypothèque à taux fixe vaut la peine uniquement si l’on a la certitude absolue que les taux augmenteront nettement dans un proche avenir.

Conseil no 2: Ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier.

Même si d’un point de vue historique, les hypothèques à taux fixe semblent encore bon marché, prenez une partie de votre financement sous forme d’hypothèque du marché monétaire ou d’hypothèque Saron. Vous continuerez ainsi de bénéficier de taux d’intérêt très bas et demeurerez flexible si vous devez rembourser votre prêt hypothécaire plus tôt que prévu.

Fiche technique

Conseils pour réduire les intérêts hypothécaires

Découvrez comment économiser des intérêts en choisissant habilement votre stratégie hypothécaire.

Livre

Mode d'emploi Hypothèques

Apprenez comment réduire durablement vos intérêts hypothécaires et optimiser le financement de votre bien immobilier.

Les taux d’intérêt des hypothèques du marché monétaire se basent sur les taux directeurs de la Banque nationale suisse (BNS), et ceux-ci sont, comme auparavant, négatifs. Pour que les taux directeurs repassent au-dessus de zéro et que les hypothèques du marché monétaire deviennent de nouveau plus chères, la BNS devrait procéder à quatre hausses de 0,25 point de pourcentage. Même dans ce cas, les hypothèques du marché monétaire resteraient bien plus avantageuses que les hypothèques à taux fixe.

Conseil no 3: Tenez également compte d’une résiliation imprévue avant terme de l’hypothèque fixe.

Choisissez un institut de crédit qui n’applique pas d’intérêts négatifs en cas de résiliation anticipée et vous verse le cas échéant l’indemnité de résiliation anticipée si celle-ci vous revient. De nombreux établissements ne le font pas. Selon le montant et la durée résiduelle de l’hypothèque, une telle résiliation peut engendrer des coûts se chiffrant en dizaines de milliers, voire en centaines de milliers de francs.

Conseil n° 4: Si vous voulez un maximum de sécurité, fixez les taux aujourd’hui.

Avec une hypothèque à terme, vous profitez de taux actuels, même si votre hypothèque ne sera versée que dans quelques mois.

Conseil no 5: N’essayez pas de prédire les taux.

Il ne vaut pas la peine d’attendre le jour où les taux atteindront un plancher absolu. Il est préférable d’échelonner les durées et les échéances et d’avoir recours à différents modèles hypothécaires. Développez une stratégie hypothécaire qui correspond à votre situation.

Conseil no 6: Soyez ouvert aux alternatives.

Avec une hypothèque Saron, vous profitez des taux bas actuels tout en étant plus flexible qu’avec une hypothèque à taux fixe. Grâce au système de surveillance des hypothèques de VZ, vous pouvez vous protéger contre une forte hausse des taux. Déterminez une limite à partir de laquelle vous changerez votre hypothèque Saron en une hypothèque à taux fixe. Dès que cette limite est franchie, le système de surveillance vous avertit au moyen d’une alerte et vous pouvez changer de modèle au moment opportun.

Conseil n° 7: Profitez d’une hypothèque à taux fixe dynamique plafonnée

Si vous le souhaitez, le système de surveillance des hypothèques de VZ vérifie quotidiennement si par exemple pour une période de 10 ans, la somme des intérêts d’une hypothèque du marché monétaire et des intérêts d’une hypothèque à taux fixe dépasse une certaine limite fixée par vos soins. Idéalement, vous profitez ainsi de taux hypothécaires avoisinant 1% pendant plusieurs années encore, tout en ayant la garantie de ne pas payer en moyenne plus d’intérêts que ce que vous pouvez supporter financièrement.