Impôts

Les entrepreneurs devraient optimiser correctement leurs impôts

En combinant judicieusement tous les facteurs importants, les propriétaires de PME peuvent réduire considérablement leur charge fiscale.

Joël Batista

Spécialiste en caisses de pension

Personne ne souhaite payer trop d’impôts. Pourtant, de nombreux propriétaires de PME pourraient tout à fait réduire leur facture d’impôts. Les mesures suivantes sont particulièrement efficaces:

Coordonner salaire et dividendes

À première vue, les dividendes semblent plus attrayants qu’un salaire élevé, car ils ne sont pas soumis à l’AVS et sont imposés à un taux réduit. Attention toutefois: percevoir des dividendes élevés est rarement la meilleure solution. Le choix de privilégier le salaire ou les dividendes dépend surtout de l’imposition des dividendes au lieu de domicile et de l’impôt sur le bénéfice au siège de l’entreprise. Comme le montre l’évaluation d’une centaine d’entreprises qui ont fait analyser leur situation fiscale par VZ: deux tiers d’entre elles n’avaient pas correctement combiné salaire et dividendes et payaient trop d’impôts.

Optimiser la caisse de pension

Un salaire élevé permet par ailleurs de mieux exploiter les possibilités d’optimisation fiscale qu’offre la caisse de pension, en particulier si la solution de caisse de pension est conçue de façon à maximiser le potentiel de rachat. Les rachats volontaires sont en effet très intéressants fiscalement, car leur montant est déductible revenu imposable. En outre, l’avoir de la caisse de pension n’est pas imposable en tant que fortune et les revenus des intérêts ne sont pas considérés comme un revenu imposable.

Fiche technique

Optimisation fiscale: conseils pour entrepreneurs

Cette fiche technique montre comment les entrepreneurs peuvent réduire leur charge fiscale grâce à une planification judicieuse.

Retenez par ailleurs cette règle d’or: on obtient généralement le meilleur rendement avec un rachat au cours des années qui précèdent la retraite. En effet, plus votre revenu imposable est élevé et plus vous retirez rapidement votre capital, plus le rachat vaut la peine.

À noter toutefois que si vous envisagez un retrait en capital, vous devrez effectuer les rachats au moins trois ans avant votre départ à la retraite. Sinon, vous devrez payer a posteriori les impôts économisés grâce au rachat.

Mettre à profit la prévoyance cadres

Avec une solution de prévoyance complémentaire (plans 1e), vous pouvez accroître votre potentiel de rachat de plusieurs centaines de milliers de francs. Cela offre une marge de manœuvre supplémentaire pour l’optimisation fiscale. D’autre part, contrairement à la prévoyance de base, la prévoyance complémentaire laisse aux assurés le choix de la stratégie de placement.

Bien planifier sa transmission d’entreprise

De nombreux propriétaires d’entreprises sous-estiment les incidences fiscales d’une transmission d’entreprise: les impôts peuvent être très élevés.

Conseil: Préparez l’entreprise à la vente: déduisez tôt les fonds et les gains non nécessaires à l’exploitation, et transférez-les dans votre prévoyance privée de façon fiscalement optimisée. Cela rendra votre entreprise plus "légère" et plus attrayante pour les acquéreurs potentiels.

Vous souhaitez économiser des impôts? Commandez dès maintenant votre analyse rapide à des fins d’optimisation fiscale ou parlez-en à un(e) spécialiste indépendant(e) dans la succursale VZ la plus proche.