Étude VZ: travailler à l’âge de la retraite

Pour beaucoup, le travail constitue un élément majeur de la vie. C’est pourquoi en Suisse, une part croissante de la population souhaite continuer à travailler à l’âge de la retraite. D’après l’Office fédéral des assurances sociales, près d’une personne active sur trois exerce une activité lucrative au-delà de l’âge de la retraite AVS.

Toutefois, la poursuite d’une activité lucrative a aussi ses revers. Par exemple, une personne qui touche un salaire alors qu’elle perçoit déjà une rente risque de se voir attribuer un barème d’imposition plus élevé. De plus, les capitaux de prévoyance des 2e et 3e piliers sont soumis à un impôt lors de leur versement. Cette étude VZ explique comment clarifier à temps les conséquences fiscales et quelles mesures permettent d’optimiser les impôts.

Prix: sans frais

Partager cette page