Représentant des héritiers dans le cadre d'une hoirie

Lorsqu’une hoirie ne parvient pas à trouver d’accord concernant l’affectation de la succession, elle peut mandater un représentant des héritiers. Ce dernier gère le patrimoine dans l’intérêt des héritiers et les soutient lors du partage de la succession.

De nombreux partages successoraux s’éternisent, car les héritiers ne réussissent pas à se mettre d’accord au sujet de la répartition de la masse successorale ou de la date du partage successoral. L’unanimité de l’hoirie est nécessaire pour chaque décision et un seul héritier peut bloquer le partage de la succession. Lorsque le partage s’étend sur plusieurs années, l’expérience montre que les héritiers ne s’occupent pas suffisamment de gérer la succession. Si le capital se trouve sur des comptes peu rémunérés, que les dépôts de titres ne sont pas consultés et que les biens immobiliers ne sont pas entretenus, les héritiers peuvent perdre beaucoup d’argent.

Cette situation ne peut être évitée que si les héritiers parviennent à trouver un consensus. Cette tâche exigeante peut être confiée à un représentant des héritiers. En tant qu’expert impartial, il joue le rôle d’intermédiaire entre les héritiers et contribue à trouver une solution pour le partage successoral qui soit acceptable pour tous les héritiers.

Il peut également prendre en charge la gestion de la masse successorale jusqu’au moment du partage et ainsi s’assurer qu’elle reste intacte. Le représentant des héritiers peut par exemple se charger de la rénovation, de la vente ou de la location du bien immobilier faisant partie de la succession. Il peut en outre surveiller le dépôt de titres et adapter la stratégie d’investissement aux besoins et aux objectifs des héritiers.

Les héritiers ont la possibilité de restreindre les tâches de leur représentant à certains domaines, par exemple à la préparation et à la vente de biens immobiliers ou à la réalisation du partage successoral.

Partager cette page