Comment puis-je réduire mes dépenses ?

Le logement et les impôts sont les postes les plus lourds. Parmi les autres dépenses importantes se trouvent l’alimentation, la santé et les primes d’assurance.

Ces cinq postes réunis totalisent à eux seuls plus de 60 % des dépenses d’un ménage moyen. Et cette situation ne changera que fort peu à la retraite. Au cas où vous seriez appelé à vous restreindre financièrement, les postes suivants devraient faire l’objet d’un examen attentif.

Logement

Examinez si votre logement correspond à vos besoins et à vos priorités de retraité et si la charge financière en découlant ne sera pas trop lourde. Le cas échéant, opter pour un logement plus modeste, dont la charge de travail et les frais sont moindres, peut être une solution plus raisonnable que la maison familiale actuelle.

N’oubliez pas non plus que votre domicile futur doit répondre aux exigences requises par l’âge, afin aussi d’y vivre à l’aise si votre mobilité devait un jour se réduire. Si vous envisagez de changer de logement dans une telle optique, veillez à vous y prendre à l’avance pour trouver l’objet qui vous convient le mieux.

Impôts

C’est à la retraite qu’interviennent les décisions relatives à la future charge fiscale. Sa planification est alors primordiale.
Si vous optimisez vos revenus et vos déductions dans cette perspective-là, vous économiserez des impôts chaque année durant toute votre retraite. Il est aussi recommandé d’examiner si votre hypothèque n’est ni trop élevée ni trop basse, et si votre patrimoine est investi de manière optimale sous l’angle fiscal.   

Assurances et caisse maladie

Examinez les assurances dont vous avez absolument besoin. Il convient d’assurer d’abord les risques susceptibles de vous mettre dans de sérieuses difficultés financières en cas de sinistre, et de renoncer à couvrir des risques mineurs. Augmenter les franchises passe également par de substantielles économies de primes.

Confier à un spécialiste l’analyse de votre situation personnelle a l’avantage de dissiper les hésitations que vous pourriez avoir, tout en vous donnant la certitude d’être correctement assuré. Vérifiez si vous avez choisi le meilleur prestataire et les meilleurs produits.

Les caisses maladie offrent en général le plus fort potentiel pour économiser des primes. Souscrire une assurance de base auprès d’une caisse maladie plus avantageuse, en augmenter la franchise, adopter un modèle HMO ou médecin de famille passe par une économie de plusieurs centaines de francs par année.

Renoncer à certaines assurances complémentaires ou diminuer la couverture, en passant d’une division privée à semi-privée, sont autant d’économies possibles. Toutefois, il convient de peser les conséquences d’une réduction de ces prestations alors que l’âge avance et que la probabilité d’y recourir augmente.

 

Partager cette page