Optimisation fiscale

L’approche de la retraite est un moment opportun pour réfléchir à un éventuel changement de domicile.

Ce déménagement peut permettre non seulement d’optimiser les impôts sur le revenu et sur la fortune, mais aussi d’économiser plusieurs milliers de francs lors du retrait des capitaux de prévoyance.

Contrairement à l’opinion courante, il ne suffit pas d’acheter ou de louer une résidence secondaire dans une commune offrant une fiscalité plus avantageuse et de la déclarer résidence principale officielle. Pour l’administration fiscale, le lieu déterminant est celui du centre de vie. Concrètement, c’est l’endroit où l’on passe le plus de temps privé, où l’on a son propre logement, sa famille, ses amis, où l’on fait partie d’associations.

En dépit de ces importantes possibilités d’économie, les déménagements motivés par des seules raisons fiscales sont rares. Par ailleurs, les prix de l’immobilier, des loyers ou le coût de la vie en général sont très souvent les plus élevés dans les lieux qui pratiquent une fiscalité plus avantageuse. Pour réaliser des économies fiscales, il n’est pas indispensable de déménager. Il existe d’autres possibilités. 

Partager cette page