Ce dont vous devez tenir compte lors d'un rachat dans la caisse de pension

Partager cette page

Les versements volontaires dans la caisse de pension améliorent la prévoyance vieillesse et permettent en outre de réaliser des économies fiscales. Voici ce à quoi il faut faire attention pour que l’exercice en vale réellement la peine.

Le bien-fondé d’un rachat dans la caisse de pension ne dépend pas que des taux d’intérêt et du taux de conversion, mais aussi des facteurs ci-après.

1. Faire ses rachats au bon moment

Plus le revenu est élevé et plus le délai d’ici au retrait des avoirs de prévoyance est court, plus un rachat dans la caisse de pension est attrayant. C’est donc durant les dernières années précédant la retraite qu’ils sont les plus rentables.

2. Répartir les versements sur plusieurs années

Il est préférable de verser des montants élevés de manière échelonnée. En raison de la progression, l’économie d’impôt est plus élevée que dans le cas où le montant total est versé en une seule fois.

3. Retirer les avoirs sous forme de rente ou de capital?

Le rendement du rachat est en général plus élevé si l’on retire les montants versés à titre volontaire non pas sous forme de rente, mais sous forme de capital.

Comment calculer le rendement d’un rachat dans la caisse de pension
Hypothèse: homme de 55 ans, salaire assuré de 70'000 francs, cotisations d’épargne annuelles de 18% du salaire assuré, avoir de vieillesse rémunéré à un taux de 1% par an
Comment calculer le rendement d’un rachat dans la caisse de pension

4. Tenir compte du délai pour le retrait du capital

Si vous souhaitez retirer votre avoir ou une partie de celui-ci sous forme de capital, les rachats doivent être effectués au plus tard trois ans avant la retraite. Sinon, les impôts économisés devront être remboursés. En général, aucun délai ne s’applique en cas de perception sous forme de rente.

5. S'assurer que la part supérieure du salaire est assurée séparément

Pour les composantes salariales supérieures à 127’980 francs, il vaut la peine de procéder à des rachats si la prévoyance cadres est confiée à une fondation distincte, prévue à cet effet. Ce modèle permet de choisir sa stratégie de placement soi-même.

6. Éviter l'écueil de la sous-couverture

Pour qu’un rachat dans la caisse de pension puisse valoir la peine, il faut absolument que la caisse de pension affiche un degré de couverture supérieur à 100 %. Sinon, des mesures d’assainissement pourraient s’imposer et les rachats ne seraient peut-être pas épargnés par les coupes.