L’AVS

L’assurance vieillesse et survivants alloue des rentes aux retraités et aux survivants. La rente de vieillesse doit assurer la subsistance au-delà de l’âge de la retraite et la rente de survivants doit permettre aux survivants d’éviter une situation de détresse financière en cas de décès des parents ou du conjoint. 

Cotisations AVS

L’AVS est financée avec les cotisations des assurés, des employeurs, de la Confédération et des cantons. Les employeurs et les employés payent chacun la moitié de la cotisation obligatoire de 8,7 % du salaire AVS obligatoire. Les indépendants cotisent jusqu’à 8,1 % et les personnes n’exerçant pas d’activité lucrative versent un montant minimum. Les années de cotisation manquantes conduisent à une réduction de la rente. 

Prestations de l’AVS 

L’AVS verse en premier lieu des rentes de vieillesse et de survivants ainsi que des allocations pour impotents. De plus, elle fournit des cotisations aux associations de soins à domicile et à d’autres institutions d’utilité publique pour l’aide à la vieillesse. Les rentes sont adaptées à l’évolution des salaires et des prix. La rente individuelle minimale se monte à 14'220 francs par an en 2020 et la rente maximale à 28'440 par an.

Caisse de compensation

Avez-vous des lacunes de cotisation ? Vous ne connaissez pas votre revenu moyen déterminant ? Avez-vous des questions sur les bonifications pour tâches éducatives et d’assistance ou sur le splitting des rentes ? Les caisses cantonales de compensation sont compétentes pour toute demande d’information.

Partager cette page