L’assurance-invalidité

L’assurance-invalidité a pour objectif de réinsérer dans la vie professionnelle les personnes qui n’ont pas exercé d’activité lucrative pour des raisons de santé durant une période prolongée. Si les mesures de réintégration ne suffisent pas, l’AI verse une rente. 

En tant qu’invalide au sens de l’AI, on entend les personnes qui ne peuvent pas exercer d’activité lucrative ou ne peuvent le faire que partiellement parce qu’elles sont atteintes dans leur santé physique, psychique ou mentale.

Réintégration avant la rente

Les personnes invalides ont droit, en premier lieu, à des prestations qui font disparaître l’atteinte, amoindrissent ou atténuent ses conséquences. En font partie les mesures médicales, les formations spécialisées et les mesures professionnelles. Les mesures de réintégration ciblées devraient encourager le plus possible la personne de sorte qu’elle puisse subvenir elle-même à ses besoins de manière partielle ou complète et recouvrir le plus vite possible son indépendance. 

Prestations de l’AI

L’AI finance aussi bien les mesures de réintégration et les prestations en argent que les cotisations collectives aux institutions de l’aide aux invalides. 

Rentes AI

Les rentes de l’AI ne sont octroyées que si les mesures de réintégration n’ont pas donné ou pas suffisamment satisfaction. Les personnes handicapées qui dépendent d’une aide de tiers ont, selon les circonstances, droit à une allocation supplémentaire pour impotents.

Partager cette page