Changer de caisse maladie: assurances complémentaires

Les assurances complémentaires sont facultatives. Les caisses maladies ne sont pas tenues de vous assurer. Elles peuvent exclure certaines maladies (réserves) ou même refuser votre demande (p. ex. en raison d’un âge avancé).

En cas d’augmentation des primes, vous pouvez résilier les assurances complémentaires concernées dans un délai de 25 à 30 jours après l’annonce de la hausse. Certaines caisses maladies acceptent même une résiliation jusqu’à l’échéance de la période d’assurance (fin d’année). Sans hausse des primes, le délai de résiliation est en général de 3 mois pour la fin d’une année civile, sauf si vous avez convenu d’une durée contractuelle fixe (p. ex. 3 ans).

À chaque événement où la caisse maladie doit fournir des prestations d’assurance complémentaire, vous pouvez résilier cette assurance complémentaire dans un délai de 14 jours après le versement des prestations. Vous devez néanmoins continuer à payer les primes jusqu’à la fin de la période d’assurance (en général la fin de l’année). Si vous résiliez un contrat pluriannuel après un an ou plus, vous devez payer les primes jusqu’à l’échéance du contrat seulement. 

Conseil: attendez d'avoir reçu une confirmation écrite de votre affiliation à une nouvelle caisse maladie avant de résilier vos assurances complémentaires. Sinon, vous risquez de perdre définitivement la couverture dont vous jouissiez précédemment! 

Remarque: la hausse des primes peut aussi être due au passage dans une nouvelle catégorie d'âge. Dans ce cas, les règles sans augmentation générale des primes s'appliquent. En cas de doute, renseignez-vous auprès de votre caisse maladie!

Partager cette page