Rente immobilière: de quoi s’agit-il?

Une rente immobilière permet aux propriétaires d’augmenter leur hypothèque et de se verser une rente supplémentaire à partir du capital ainsi dégagé. La rente immobilière convient particulièrement aux propriétaires ayant une hypothèque peu élevée et un logement bien entretenu.

La rente immobilière est également appelée hypothèque inversée (reverse mortgage dans les pays anglo-saxons). Comme son nom l’indique, elle fonctionne à l’inverse du financement «normal» d’un bien immobilier: le propriétaire ne rembourse pas un prêt, mais perçoit une somme d’argent calculée sur la base de la valeur de l’objet. En contrepartie, il paie des intérêts à l’avance pour toute la durée de l’hypothèque. Une partie de l’hypothèque inversée peut être utilisée à cet effet.

La rente immobilière présente plusieurs avantages pour les propriétaires à la retraite: 

  • Être assuré de pouvoir continuer à vivre dans sa maison au cours des dix à quinze prochaines années. En effet, les banques refusent de plus en plus souvent de renouveler l’hypothèque des retraités, dont la capacité financière n’est plus garantie du fait de la baisse des revenus. Or, la rente immobilière permet d’y remédier pendant toute la durée de l’hypothèque.
  • Éviter de devoir soudain vendre sa maison.
  • Pour les personnes ayant de faibles revenus et une fortune modique, améliorer sa retraite grâce au capital versé dans le cadre de la rente immobilière.
  •  Avoir une marge de manœuvre financière grâce au capital issu de la rente immobilière, notamment pour assumer des dépenses imprévues comme les soins médicaux et le remplacement d’équipements obsolètes ou pour réaliser des investissements indispensables tels qu’un nouveau chauffage.
  • Pour le conjoint survivant, conserver le logement malgré de faibles revenus en réglant judicieusement sa succession.

Partager cette page