Quelles sont les conditions à remplir pour souscrire une rente immobilière?

La rente immobilière se prête particulièrement aux maisons ou appartements en parfait état de conservation, dont la valeur vénale est d’au moins un million de francs et le nantissement inférieur ou égal à 40%.

L’octroi d’une rente immobilière – ou hypothèque inversée – n’est possible que si la maison ou l’appartement remplit certaines conditions, car l’objet a une fonction de garantie pour le prêteur.

Il est important que la propriété soit en bon état afin qu’elle puisse se vendre sans problème à l’échéance de l’hypothèque à taux fixe. Aucune rénovation majeure et aucuns travaux d’entretien importants ne doivent être prévus. Les petites réfections doivent être soigneusement planifiées, car elles seront financées par une partie de l’hypothèque souscrite.

Critères décisifs: valeur vénale élevée et faible nantissement

Seuls les biens immobiliers d’une valeur vénale d’un million de francs ou plus entrent en ligne de compte pour une rente immobilière. L’hypothèque existante ne doit pas présenter un nantissement supérieur à 40% afin qu’il reste une marge de manœuvre suffisante pour l’augmenter jusqu’à concurrence de 50%. La règle suivante s’applique: plus le nantissement est faible, plus il est possible de dégager du capital avec l’augmentation de l’hypothèque. Dans le cas d’un nantissement de 40%, le potentiel d’augmentation est toutefois à peine plus élevé que le montant des intérêts.

En outre, l’emprunteur doit être âgé de 65 ans au minimum. L’hypothèque inversée est généralement conclue pour une durée de dix ou quinze ans de façon à ce que la personne retraitée puisse rester dans son logement au moins jusqu’à ses 80 ans.
 

Partager cette page