Les prix immobiliers sous pression

Chaque année, de nombreux propriétaires immobiliers demandent à VZ d'évaluer la valeur de leur bien immobilier. En outre, l’estimation présente l’évolution du prix depuis 2005.

Les résultats des évaluations immobilières effectuées cette année confirment la tendance observée en 2014 : les prix immobiliers en Suisse romande reculent dans la plupart des régions ou alors la hausse des prix est fortement ralentie.

Par exemple, un appartement en PPE de 3,5 pièces construit en 2008 à Chêne-Bougeries (GE) pour 2,5 millions de francs a vu son prix augmenter pour frôler les 3,9 millions de francs en 2014. Depuis lors, le prix de ce bien a reculé pour se rapporcher les 3,5 millions. Autre exemple, une maison individuelle de 7,5 pièces à Tannay (VD), construite en 1960 et valant environ 1,450 million en 2005, se chiffrait à 2,6 millions jusqu'en 2013, puis a reculé à 2,4 millions à fin 2014.

La situation est identique Outre-Sarine, quoique légèrement moins marquée. La plupart des experts immobiliers s’attendent à ce que le marché immobilier continue à perdre en dynamisme en 2015 et que la plupart des prix reculent. Par conséquent, la période de forte augmentation des prix dans la plupart des régions suisses semble être révolue.

Pour les personnes qui souhaitent vendre leur bien, il est recommandé d’agir sans attendre et de faire évaluer la valeur vénale actuelle par un professionnel. L’estimation sert de base pour déterminer un prix de vente réaliste.

Chez VZ, vous pouvez profiter d’une estimation hédoniste jusqu’à fin juillet au prix spécial de 329 frs au lieu de 490 frs. Une estimation vaut particulièrement
la peine si vous souhaitez acquérir un bien immobilier et vous assurer que le prix d’achat est justifié, ou si vous désirez connaître le potentiel d’augmentation de valeur de votre bien immobilier. 

Partager cette page