Hypothèque variable

Les hypothèques variables n’ont généralement pas de durée déterminée. Le preneur d’hypothèque et l’organisme prêteur peuvent en tout temps la résilier sur préavis de trois ou de six mois.

Le taux de l’hypothèque variable évolue selon le niveau général des intérêts. Il est donc difficile de prévoir une charge d’intérêt fiable. L’adaptation du taux d’intérêt est peu transparente. Comparés aux taux du marché monétaire, les taux variables sont souvent trop élevés. Début 2019, par exemple, les hypothèques à taux variable étaient à 2,7 % en moyenne, alors que les hypothèques du marché monétaire s'élevaient à environ 1 %.

Jusqu'en 2008, les taux d'intérêt variables étaient déterminants pour le calcul des loyers et étaient donc également soumis à des influences politiques. Aujourd'hui, seuls certains propriétairesoptent pour une hypothèque variable lorsqu'ils ont besoin d'un financement à court terme parce qu'ils sont sur le point de vendre leur logement ou qu'ils souhaitent rembourser leur prêt hypothécaire pour une autre raison.

Economiser beaucoup d'argent avec la bonne stratégie hypothécaire

Partager cette page