Fonctionnement de la rente immobilière

Pour la rente immobilière, l’hypothèque en cours est augmentée jusqu’à concurrence de 50% de la valeur vénale et est souscrite en tant qu’hypothèque à taux fixe à long terme, en règle générale pour une durée de dix à quinze ans. Une partie du capital sert à payer d’avance les intérêts hypothécaires dus pour toute la durée de l’hypothèque à taux fixe.

Le reste est versé au propriétaire, qui peut en disposer librement, sans limitation. L’argent peut ainsi être utilisé pour subvenir aux besoins quotidiens ou pour financer des rénovations mineures.

En règle générale, ce capital supplémentaire suffit à combler les lacunes de revenus. À l’échéance de l’hypothèque à taux fixe, il arrive souvent que le propriétaire ait déjà dépassé les 80 ans. Si le bien immobilier présente un très faible nantissement, le prestataire examine si la rente immobilière peut être prolongée une nouvelle fois. Sinon, la propriété est vendue.

Partager cette page