Définir le taux plafond

Les taux hypothécaires subissent parfois de fortes fluctuations. Entre 1985 et 2009, le taux des hypothèques variables a fluctué entre 2,75 et 8 pourcent.

Il y a un taux au-delà duquel tout propriétaire peinerait à remplir ses obligations. Certains l’atteignent déjà à 4 %, d’autres à 8 %. Mais un débiteur capable de supporter un taux de 8 % n’a pas forcément envie d’en prendre le risque. Pour établir sa stratégie, l’emprunteur devrait définir le taux plafond qu’il est prêt à payer à long terme. Le tableau ci-après montre comment calculer une charge d’intérêts maximale.

Herleitung der maximalen Wohnkosten
Herleitung der maximalen Wohnkosten

Partager cette page