Conseils sur les hypothèques fixes

Pour maintes raisons, il vaut la peine de ne pas conclure une hypothèque fixe tout de suite. De nombreux emprunteurs se sentent toutefois plus sereins s'ils peuvent fixer leur taux d'intérêt pour plusieurs années. Voici quelques conseils à cet effet:

  • Conseil 1: les hypothèques à taux fixe ne sont rentables que si les taux d'intérêt augmentent fortement après la conclusion de l'hypothèque et qu'ils restent élevés pendant une longue période. Toutefois, selon les taux swap actuels, les banques s'attendent à ce que les taux d'intérêt restent bas pendant longtemps encore. Vous devriez donc préférer les échéances longues de huit ans ou plus si vous êtes convaincu que les taux d'intérêt augmenteront plus tôt que ne le prévoient les acteurs du marché.
  • Conseil 2: ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier. Même si les hypothèques fixes semblent bon marché : Prenez une partie de votre financement sous forme d'hypothèque monétaire ou d'hypothèque Libor. Avec un prêt hypothécaire du marché monétaire, vous continuez de bénéficier de taux d'intérêt très bas et demeurez flexible si vous devez rembourser votre prêt hypothécaire plus tôt que prévu. Ce n'est que lorsque la Banque nationale suisse relèvera les taux d'intérêt au-dessus de zéro que les hypothèques redeviendront nettement plus chères. Si les banques devaient un jour passer au paiement d'intérêts négatifs sur l'épargne de leurs clients, les hypothèques du marché monétaire devraient devenir encore moins chères.
  • Conseil 3: tenez également compte d'une résiliation imprévue avant terme de l'hypothèque fixe. Choisissez une institution de crédit qui n'applique pas d'intérêts négatifs et vous verse le cas échéant les indemnités de sortie qui vous reviennent. De nombreuses institutions retiennent ces indemnités. Selon le montant de l'hypothèque et la durée résiduelle, il peut s’agir de plusieurs dizaines, voire plusieurs centaines de milliers de francs.
  • Conseil 4: si vous souhaitez miser essentiellement sur la sécurité, fixez les taux aujourd’hui. Avec une hypothèque à terme, vous profitez de taux actuels, même si votre hypothèque ne sera versée que dans quelques mois.
  • Conseil 5: n’essayez pas de prédire les taux. Il ne vaut pas la peine d’attendre le jour où les taux atteindront un niveau bas absolu. Il est préférable d’échelonner les durées et les échéances et d’avoir recours à différents modèles hypothécaires. Développez une stratégie hypothécaires qui correspond à votre situation.
  • Conseil 6: soyez ouvert aux alternatives. Avec une hypothèque Libor assortie d’un plafond (cap), vous profitez des taux bas actuels, êtes plus flexible qu’avec une hypothèque fixe et êtes tout de même protégé en cas de forte hausse des taux.
  • Conseil 7: utilisez le système de surveillance des hypothèques (SSH) sans frais élaboré à l’intention de nos clients. Déterminez une limite à partir de laquelle vous changerez votre hypothèque Libor en hypothèque fixe. Dès que cette limite est franchie, le système de surveillance des hypothèques vous avertit au moyen d’une alerte et vous pouvez changer de modèle au moment opportun.
  • Conseil 8: profitez d'une hypothèque à taux fixe dynamique plafonné. Pour un durée de dix ans par exemple, le système de surveillance des hypothèques de VZ additionne chaque jour les intérêts d'une hypothèque Libor et ceux d'une hypothèque à taux fixe pour les dix prochaines années. Il vérifie que la somme ne dépasse pas une certaine limite fixée par l'emprunteur (p. ex. 2,5 %). Idéalement, vous profitez ainsi de taux hypothécaires avoisinant 1 % pendant plusieurs années encore, tout en ayant la garantie de ne pas payer plus de 2,5 % d'intérêts par an en moyenne.

Conseil hypothécaire à la VZ

Partager cette page