Beaucoup d'effort pour un maigre résultat

Chaque propriétaire s’efforce de tirer profit de la concurrence qui règne entre les différentes enseignes.

Avant de conclure une hypothèque, il demande des offres à plusieurs établissements. Comparer les offres reçues demande passablement de temps. Avant de faire leur offre, les banques doivent avoir les dossiers du bien immobilier et du futur emprunteur. Elles demandent aussi à le rencontrer pour se faire une idée plus précise de leur futur client.

Plusieurs semaines peuvent s’écouler avant de recevoir les offres demandées. Les résultats ne sont souvent pas à la mesure de l’effort entrepris : au terme d’une recherche intensive et d’examen de plusieurs offres, le gain ne dépasse guère 0,1 % à 0,2 % d’intérêt.

Par contre, si le futur emprunteur choisit une stratégie hypothécaire adéquate, son économie peut être multiple. Dans l’environnement concurrentiel actuel et même sans gros effort de comparaison préalable, le fait de négocier avec une banque se traduit presque automatiquement par une baisse du taux d’intérêt.

Partager cette page