Acheter un logement clés en main: conseils pour éviter les plus grosses erreurs

Partager cette page

Il est certes pratique d’acheter un logement après l’achèvement des travaux. Mais gare aux mauvaises surprises! Pour les éviter, il convient de veiller aux éléments ci-après.

N’achetez pas les yeux fermés ! Si vous collaborez avec un entrepreneur général, faites attention aux points suivants:

Versement d’acomptes

L’acheteur verse généralement un acompte. S’il doit ensuite se retirer du contrat, l’entrepreneur général déduit en principe ses dépenses de l’acompte. Conseil: ne versez pas plus de 20'000 à 30'000 francs en guise d’acompte, c’est la fourchette usuelle.

Paiements partiels     

Durant la construction, l’acheteur effectue des paiements partiels. Or, si l’entrepreneur utilise cet argent à d’autres fins et devient insolvable, les artisans peuvent se retourner contre l’acheteur. Dans le pire des cas, vous payez alors deux fois. Conseil: demandez à la banque de l’entrepreneur de confirmer que vos paiements sont bel et bien affectés à votre projet.

Maîtrise des coûts     

Si la banque de l’entrepreneur général refuse de faire une telle déclaration, c’est qu’elle doute peut-être de sa solvabilité.  Conseil: chargez un expert de vérifier que l’entrepreneur maîtrise bien les coûts et de comparer ces derniers avec les prestations convenues.

Coûts supplémentaires

Le budget pour la cuisine et les salles d’eau correspond souvent à des solutions minimales. Si vous voulez un standard plus élevé, des coûts supplémentaires sont à prévoir. Conseil: ne vous fiez pas aux photos et indications du prospectus, mais vérifiez ce qui est convenu dans le contrat.

Vices cachés  

La plupart des entrepreneurs cèdent la totalité des garanties de qualité à l’acheteur dans le contrat de vente. Par conséquent, c’est à lui de négocier avec les artisans s’il découvre des vices cachés. Conseil: refusez si possible que l’entrepreneur vous cède les prestations de garantie.

Retard           

Parfois, le contrat de vente stipule seulement que la prise en possession sera annoncée à l’avance. Si elle prend du retard, vous devez supporter tous les coûts jusqu’à la prise de possession effective. Conseil: exigez de fixer une date de remise contraignante.