Principes du placement basé sur des fondamentaux

Les placements basés sur des fondamentaux évaluent l’évolution de l’économie, de la politique et des marchés financiers et investissent dans les marchés et titres qui, sur la base de leur analyse, offrent le meilleur rapport risque/rendement.

La répartition stratégique de la fortune dans les différentes catégories de placement, telles que les actions, les obligations et les matières premières, constitue la base de chaque investissement prometteur. Cette répartition est appelée stratégie de placement. Elle détermine le rendement escompté et les variations attendues de la valeur du placement.

La stratégie de placement dépend de la situation personnelle de l’investisseur et de ses objectifs. Elle tient compte de ses besoins financiers, de son horizon de placement, de sa tolérance aux risques et de ses attentes en matière de rendement.

Plus l’investisseur est disposé à assumer des risques, plus sa part d’actions stratégique peut être importante. Si une part d’actions élevée promet un rendement élevé à long terme, elle peut entraîner de fortes fluctuations des cours à court terme.

VZ investit la fortune de ses clients selon sept profils d’investisseur en fonction de leur tolérance aux risques. Les profils d’investisseur se distinguent par la pondération stratégique des catégories de placement.

Augmentation du potentiel de rendement grâce à des ajustements tactiques

Les analystes de VZ évaluent en permanence les possibilités et les risques des différentes formes d’investissement, régions, pays, secteurs et monnaies sur la base de données économiques et d’autres sources.

Cette analyse permet de déterminer les écarts tactiques autorisés par rapport à la stratégie à long terme. Ces ajustements volontaires reflètent les attentes par rapport à l’évolution des marchés financiers et visent à obtenir un meilleur rendement ajusté au risque.

Chez VZ, ces ajustements sont effectués pour chaque catégorie de placement dans des limites bien définies. Les clients ont ainsi la garantie que VZ ne prendra pas de risques excessivement élevés et ne manquera pas une opportunité de rendement.

Si la conjoncture helvétique est favorable et que l’évolution des bénéfices des entreprises locales est supérieure à la moyenne, il est possible d’augmenter la pondération des actions suisses dans les portefeuilles des clients par exemple. En revanche, en cas de montée des risques géopolitiques, les investisseurs peuvent réduire la part d’actions et allouer un pourcentage de leur portefeuille à une valeur refuge telle que l’or.

Les analyses ne se fondent pas uniquement sur des données économiques, mais examinent aussi le comportement des acteurs du marché à l’aide d’outils d’analyse technique. Ce sentiment des marchés peut, par exemple, avoir pour effet d’augmenter encore le cours d’un titre donné, même si les données plaident en faveur d’une baisse des cours.

Le principal scénario d’évolution future du marché est continuellement remis en question, et le positionnement actuel est en permanence comparé au positionnement stratégique. VZ est ainsi en mesure de réagir rapidement à l’évolution des conditions du marché et d’ajuster ses portefeuilles en conséquence.

Mise en œuvre optimale grâce à un processus indépendant de sélection et de surveillance des fonds

Chez VZ, tous les investissements sont soumis à un processus clair. La première étape de ce processus consiste à déterminer si un investissement doit être actif ou passif. Compte tenu de ses coûts plus élevés, une gestion active n’est recommandée que sur les marchés moins efficients, sur lesquels il est plus facile d’obtenir un rendement supérieur à celui de l’indice de référence que sur les marchés très efficients, comme le segment de marché des grandes capitalisations aux États-Unis. Pour des raisons de coûts, il est nécessaire d’investir, dans ce cas, dans des placements passifs tels que des Exchange Traded Funds (ETF) ou des fonds indiciels. Qu’elle soit active ou passive, la sélection des fonds s’effectue toujours dans l’optique d’une rentabilité optimale.

Les fonds disponibles font l’objet d’une analyse quantitative et qualitative. Dans le cas des fonds actifs, cela comprend notamment l’analyse du rendement net sur différentes périodes, la comparaison des indicateurs de risque, des styles et processus de placement ainsi qu’un entretien avec le gestionnaire du fonds.

Comme VZ n’émet pas de produits d’investissement maison, ce processus de sélection s’effectue exclusivement selon des critères objectifs dans l’intérêt du client. Tous les fonds de placement disponibles sont créés conformément à la législation suisse sur les fonds de placement ou autorisés à la vente en Suisse par l’Autorité de surveillance des marchés financiers FINMA.

VZ contrôle en continu la performance des fonds utilisés et vérifie si les résultats de la stratégie de placement mise en place par le gestionnaire est conforme aux attentes. Ce suivi garantit que les portefeuilles des clients sont en permanence investis dans les titres les plus prometteurs.

Vers les mandats de gestion de fortune de VZ 

Partager cette page