Placements: les éléments essentiels à connaître

Toute personne intéressée à placer son argent doit commencer par déterminer sa stratégie d’investissement. La stratégie d’investissement définit quelle part de la fortune doit être investie dans les différentes catégories de placement, par exemple les actions et les obligations. En fonction de leurs exigences et objectifs, les investisseurs peuvent choisir entre plusieurs milliers de fonds de placement en Suisse. Ce faisant, il est donc judicieux de procéder de manière structurée afin de trouver le fonds adéquat.

Stratégie d'investissement

Trouver la stratégie d'investissement optimale

Une stratégie d'investissement optimale est le résultat de décisions prises avec soin. Pour que la stratégie d'investissement corresponde aux besoins personnels, aux objectifs et aux possibilités, il convient tout d'abord de répondre à quelques questions. Elles concernent la tolérance aux risques et la capacité à assumer les risques, les frais et la structure du dépôt ainsi que la transparence des placements. Les réponses à ces questions sur le risque et le rendement forment la base pour un investissement performant.

Comme les conditions-cadres individuelles peuvent changer, il est recommandé de vérifier sa stratégie régulièrement. A la retraite, par exemple, la stratégie d'investissement doit être adaptée: désormais, ce n'est plus la constitution de la fortune qui prime, mais plutôt la consommation contrôlée de celle-ci. 

Tolérance aux risques

Déterminer sa propre tolérance aux risques

La durée du placement et la tolérance aux risques, respectivement la capacité à les assumer, sont décisifs dans le processus d'élaboration de la stratégie d'investissement. De nombreux investisseurs ont déjà acquis une première expérience avec le placement de titres et peuvent en déduire leur tolérance aux risques personnelle.

Les investisseurs disposant d'une tolérance aux risques limitée acceptent de supporter des fluctuations au niveau de leurs placements de l'ordre de +/– 5 %. Les investisseurs disposant d'une tolérance aux risques moyenne supportent des fluctuations de +/– 10 %. Si la tolérance aux risques de l'investisseur est élevée, cela signifie qu'il conserve son calme même lorsque les fluctuations atteignent +/– 18 %. Plus la tolérance aux risques est élevée, plus la part investie en actions est importante. Par exemple, un investisseur peu enclin aux risques qui investit 300'000 francs doit s'attendre à des fluctuations annuelles à hauteur de +/– 15'000 francs. S'il accepte de supporter des risques élevés, il doit s'attendre à des fluctuations de +/– 50'000 francs. 

Frais

Frais bas et transparents

De nombreux investisseurs négligent les coûts: ils ignorent même combien la banque facture pour la vente, l'achat et la garde des titres. Une analyse de dépôt indépendante permet d'identifier les frais cachés et excessivement élevés.

Les frais élevés réduisent considérablement la performance du portefeuille. Entre les diverses banques de dépôt, les différences de coûts sont importantes. En changeant pour une banque dont les coûts sont moins élevés, les investisseurs peuvent parfois économiser jusqu'à 90 % de frais. Mais la banque de dépôt ne doit pas être uniquement avantageuse au niveau des frais, elle doit également fournir un bon service et des relevés de performance convaincants: le rendement net du dépôt doit être clairement visible sur l'extrait de dépôt. 

Analyse de dépôt

Analyse indépendante du dépôt de titres

Une analyse de dépôt indépendante indique clairement si les titres correspondent aux objectifs de placement personnels, si les risques encourus sont adéquats et si l'on tire profit des opportunités de rendement.

L'analyse de dépôt mesure le risque global du dépôt, indique le niveau de concentration des risques et de la diversification. Elle montre également comment réduire les coûts et les frais. Les résultats de cette analyse débouchent sur un concept de placement individuel.

ETF

Investir de manière avantageuse et intelligente avec des ETF

Les ETF (Exchange Traded Funds) sont des fonds passifs qui, au contraire des fonds de placement traditionnels, ne disposent pas de gestion active. Ils n'essayent pas de battre un indice en vendant et en achetant des titres d'après leurs perspectives. A contrario, les ETF répliquent l'indice de référence de la manière la plus exacte possible. 

Comme aucune sélection active des titres n'est opérée, les ETF sont beaucoup plus avantageux que les fonds actifs. Toutefois, les investisseurs renoncent ainsi à l'éventualité d'une surperformance par rapport à l'indice de référence.

Placement selon des règles fixes

Investir en suivant des règles fixes

De nombreux investisseurs se laissent guider par leurs émotions au lieu de se baser sur des analyses systématiques de chiffres et de faits. Ils achètent et vendent des titres d'après leurs sentiments, ce qui se révèle souvent être une erreur.

Les modèles de placement basés sur de règles fixes excluent les émotions des investisseurs lors des décisions de placement. Ils misent sur des règles définies à l'avance et s'y tiennent rigoureusement. Ceci est particulièrement important durant les phases de marché extrêmes. Avec les modèles de placement basés sur des règles fixes, il est décisif que les règles soient définies avant le premier investissement et qu'elles soient appliquées sans l'intervention de l'investisseur.

Partager cette page