Les 5 avantages principaux des ETF

Des frais bas

L’achat et la vente d’ETF en bourse entraîne des frais bancaires usuels, comme c’est le cas pour les actions. De plus, il existe une marge commerciale (spread) entre le cours d’achat et de vente. A la différence des fonds de placement classiques, les ETF ne connaissent aucun frais d’émission ou de reprise.

Les frais de gestion annuels appliqués aux ETF sont, en règle générale, nettement plus bas que ceux des fonds classiques. Ceci est en grande partie dû au fait que le gérant d’un fonds classique a pour objectif d’atteindre une surperformance par rapport à l’indice de référence, ce qui nécessite des analyses. Le gérant d’un ETF renonce à de telles analyses, puisque l’ETF doit seulement répliquer l’indice.

Flexibilité et liquidités élevées

Il est possible d’acheter et de vendre des ETF durant les heures d’ouverture de la Bourse. Comme les actions, les ETF sont des instruments de placement liquides. Les teneurs de marché (market makers) s’engagent à garantir des cours acheteurs et vendeurs.

Chaque prestataire d’ETF a besoin d’au moins un teneur de marché. De nombreux émetteurs d’ETF travaillent cependant avec plusieurs teneurs de marché afin de veiller à obtenir des liquidités supplémentaires dans le négoce de leurs ETF.

Transparence élevée

Les ETF sont transparents. De nombreux prestataires d’ETF publient quotidiennement sur leur site Internet la composition de leur portefeuille. Les fonds classiques ne le font qu’à chaque trimestre, car ils souhaitent garder secrète la composition de leur portefeuille.

Sécurité élevée

Comme les fonds de placement classiques, les ETF sont également soumis à la Loi sur les placements collectifs de capitaux (LPCC). Cette loi stipule qu’en cas d’insolvabilité de l’émetteur de l’ETF, le capital investi sous forme d’ETF est protégé en faveur de l’investisseur. Les investisseurs qui misent sur les ETF ne sont donc, en principe, pas exposés au risque de contrepartie. Une seule exception: les ETF répliqués de manière synthétique, qui sont exposés à un risque de contrepartie limité.

Une bonne diversification à un prix bas

Les ETF permettent en outre une diversification adéquate, également pour les petites sommes d’investissement. Par exemple, l’investisseur n’est pas obligé d’acheter séparément les 20 titres que contient le marché suisse des actions SMI, mais peut acheter des parts de l’ensemble des titres cotés sur cet indice au moyen d’un ETF sur le SMI et en une seule transaction. De plus, les frais de transaction qui en découlent sont nettement plus bas.

Tout ce qu'il faut savoir sur les ETF

Partager cette page