Remettez en question votre modèle de caisse de pension

De plus en plus d'entreprises envisagent de passer d'un modèle d'assurance complète à une fondation collective semi-autonome. Changer de caisse de pension sans accroc nécessite une bonne planification du temps et une approche structurée.

Une assurance complète investit l'actif de l'assuré de façon très prudente. La part des fonds propres est souvent inférieure à 5 pour cent, ce qui explique pourquoi les assurés en surobligatoire ne participent guère à l'évolution du cours des actions. En outre, les assureurs complets doivent détourner une partie de leurs revenus de la part surobligatoire afin de financer les garanties sur le capital obligatoire. Cette redistribution n'est pas conforme à la loi sur la prévoyance professionnelle.

Dans une fondation collective semi-autonome, les assurés assument le risque de placement, mais ils profitent également des possibilités d’investissement. Si les placements génèrent plus de revenus, les soldes créditeurs peuvent rapporter plus d'intérêts.

Les étapes d'un projet d'optimisation de caisse de pension
Les étapes d'un projet d'optimisation de caisse de pension

Les contrats d’adhésion  à une fondation collective doivent en général être résiliés au 30 juin. La base d'un projet réussi est une planification minutieuse.

Adoptez un plan de projet avec des délais clairs et contraignants. N'oubliez pas qu'il faut beaucoup de temps pour examiner, soumettre un appel d'offres et optimiser une caisse de pension.

Il est conseillé de diviser votre projet en cinq phases. C'est la façon la plus simple de procéder de façon structurée et de mener à bien le projet.

Les experts de VZ vous aideront à trouver le bon modèle de caisse de pension pour votre entreprise et vous aideront à négocier la prime la plus intéressante pour les prestations assurées. Des différences de plus de 20 pour cent ne sont pas rares en ce qui concerne le coût des prestations de risque et de gestion. 

Partager cette page