Nombre d’entreprises et leurs salariés paient des primes trop élevées

De grandes différences existent au niveau des primes d’assurance accidents professionnels. Choisir un nouvel assureur peut être judicieux pour l’entreprise et ses salariés.

Les entreprises industrielles et les entreprises de construction sont obligatoirement assurées auprès de la Suva, alors que les entreprises du secteur tertiaire peuvent choisir leur assureur en toute liberté. Les entreprises du secteur tertiaire peuvent réaliser de grandes économies en changeant de fournisseur et leurs salariés bénéficieront directement de cette mesure.

Assurance accidents : jusqu'à 40 % de primes économisées à prestations égales
Comparaison des offres pour un groupe d'entreprises avec masse salariale de 3,2 millions de francs, primes annuelles en franc
Assurance accidents : jusqu'à 40 % de primes économisées à prestations égales

Dans la branche des prestations de service, environ 90 % des primes d’assurance accidents couvrent des accidents non professionnels (ANP) et uniquement 10 % des accidents professionnels (AP). Les primes d’assurance pour les accidents non professionnels sont en général à charge du salarié.

Nos spécialistes ont demandé récemment différentes offres pour un groupe d’entreprises totalisant une masse salariale d’environ 3,3 millions de francs. A prestations égales, l’assurance accidents professionnels et non professionnels a été proposée à 24.600 francs par le prestataire le moins cher et à 34.000 francs pour le plus cher.

Consulter plusieurs assureurs et comparer les primes peut donc s’avérer très fructueux. Des négociations complémentaires permettent de diminuer encore les primes proposées, par exemple si l’entreprise n’a eu que très peu de sinistres les années précédentes. La classe de risque qui lui est attribuée est aussi un facteur important de calcul de prime.

Les primes des différentes classes de risque reposent sur des statistiques de fréquence des accidents dans l’ensemble de la branche. Une police qui arrive à échéance à la fin de l’année doit en principe être résiliée à fin septembre.

Partager cette page